CANNES 2019 : John Carpenter : « C'est très sain d'avoir peur »

Le réalisateur américain John Carpenter, 71 ans, est venu à Cannes présenter une version restaurée de The Thing (1982) dans le cadre de La Semaine de la critique, qui lui a décerné un Carrosse d'or pour l'ensemble de sa carrière. Il en profité pour se prêter au jeu de la master class. Extraits.

Cinéma

Je n'avais pas le choix. Je devais faire du cinéma. Je suis tombé dedans quand j'étais petit et c'est une histoire qui a duré toute ma vie [...] Les cinéastes qui m'ont inspiré sont George Romero, qui a inventé les films de zombies et en a fait un genre de cinéma à part entière, Tobe Hooper qui, avec Massacre à la tronçonneuse, a eu l'idée de mettre de la comédie dans le cinéma d'horreur, et Dario Argento.

Horreur

La propriété du cinéma d'horreur, c'est qu'il doit faire peur et qu'on continue à tous avoir peur dans une salle où on se sent en sécurité. ...a me paraît très sain et c'est une émotion absolument universelle. Nous naissons tous en ayant peur et c'est pour cela que le genre horrifique perdure et qu'il se renouvelle.

Aujourd'hui, je continue à voir les nouveaux films en restant chez moi, grâce à l'Académie qui me les envoie. Aller au cinéma aux Etats-Unis, c'est devenu une épreuve. Des spectateurs parlent parfois au téléphone et j'ai peur de ne pas contrôler mes réactions si je suis confronté à des gens comme ça dans la salle. Alors je préfère rester chez moi.

Le monstre de The Thing

Quand j'ai fait The Thing en 1982, il y avait une sorte de règle tacite à Hollywood qui voulait que le monstre, ce qui fait peur, doit rester dans l'ombre. Moi, j'ai dit : "Non cette bête j'ai envie qu'elle soit dans la lumière pour qu'on croit à son existence". Et ça a eu l'effet escompté.

Musique

J'utilise vraiment la musique comme un renfort, qui arrive en dernier lieu, une fois que le montage est terminé. C'est vraiment un élément final qui vient compléter le film. J'ai utilisé des synthétiseurs parce que je devais faire avec (...)

Nous vous recommandons