Catherine Lara revient sur son coming out la télé et dévoile les coulisses de sa réplique culte Michel Denisot

Catherine Lara revient sur son coming out la télé et dévoile les coulisses de sa réplique culte Michel Denisot

Voici Le 2019-12-07  Source

Invitée dans On refait la télé sur RTL, Catherine Lara a parlé de son coming out fait l'antenne de Canal+ en 1986. Sa réponse cash une question de Michel Denisot est restée dans toutes les mémoires.

« Qu'est-ce que vous regardez en premier chez un homme ? » En posant cette question Catherine Lara, Michel Denisot ne s'attendait pas ce que cette dernière lui réponde du tac au tac : « Sa femme ! » Invitée dans l'émission de Canal+, Mon Zénith moi, en 1986, la chanteuse était en fait la première star faire son coming out la télévision. Un grand moment du petit écran qui est devenu culte et sur lequel vient de revenir son auteure. Ce week-end, Catherine Lara est l'invitée d'Eric Dussart et Jade dans On refait la télé.

À l'antenne de RTL, l'ex de Muriel Robin s'est souvenue de sa vanne « qui passerait presque inaperçue aujourd'hui », mais qui l'époque, montrait la grande audace de l'artiste. Une réponse non préparée, qui était sortie de sa bouche pour une seule raison : « C'était très drôle ». Et bien-sûr « c'était vrai aussi et j'en profitais pour balancer un scud », a rappelé la chanteuse avant d'ajouter : « C'était fait avec humour et c'était fait avec vérité. On ne peut pas mentir comme ça aux gens. Je ne vais pas faire croire que je suis mariée, que j'ai quinze enfants ».

Les conséquences de son coming out

Véritable pionnière, Catherine Lara s'est souvenue que sa réponse choc avait fait bouger les choses : « Il y avait des gens qui m'écrivaient pour me dire : "C'est formidable que vous ayez eu le courage de dire ça" ». Mais pour la chanteuse âgée de 74 ans, c'était autre chose. « C'est pas du courage, on me pose une question, je réponds », a-t-elle rétorqué de façon laconique ses hôtes, avant de leur parler des conséquences de son coming out : «Ce n'est pas si facile que ça ». Catherine Lara a rappelé qu'en 1986 « ce n'était pas évident, on est dans une contre-allée, on est en dehors des clous ». Malgré tout, la Rockeuse de diamants n'a jamais regretté son choix : « Je n'ai jamais souffert de ça. Je suis si heureuse d'être comme je suis et puis j'ai toujours dit : "Je n'aime pas les femmes, j'aime une femme !" »

Nous vous recommandons