Céline Dion révèle ce qu'elle a promis René Angélil sur son lit de mort

En marge de sa tournée Courage World Tour, Céline Dion s'est confiée sur le décès de son mari René Angélil. Elle a ainsi révélé la promesse qu'elle lui avait faite sur son lit de mort.

Les années passent, mais la douleur reste. Le 14 janvier 2016, c'est avec une immense tristesse que Céline Dion avait annoncé la mort de son mari René Angélil. Un homme qui, avant de devenir le père de ses trois enfants René-Charles, Nelson et Eddy, était surtout son manager. En effet, c'est lui qui l'a découverte en écoutant en 1981 une démo de son titre Ce n'était qu'un rêve. C'est lui aussi qui l'a aidée faire sa première apparition télévisée en France, dans Champs-Elysées, animé par Michel Drucker. Plus qu'un amant, l'homme d'affaires était donc un véritable acolyte pour la star canadienne. Un rôle qu'il a tenu jusqu' son tout dernier souffle, l'âge de 73 ans.

La dernière promesse de Céline Dion René Angélil

Céline Dion a beau aller de l'avant dans sa vie - grâce de nombreux projets et de nouvelles amitiés -, elle n'en oublie pas pour autant l'homme qu'elle a épousé en 1994. C'est d'ailleurs avec beaucoup d'émotion qu'elle est revenue sur les derniers jours de son ancien manager, elle qui a tant souffert de le voir affaibli par le cancer. « En fin de compte, sa mort n'a pas seulement été un salut pour lui, mais pour nous tous : les enfants, la famille et moi. Le voir souffrir autant pendant plusieurs années et faire l'expérience de son tourment a brisé nos c...urs », a concédé la meilleure amie de Pepe Munoz dans les colonnes de Bunte. Il faut dire que si son décès a été une forme de soulagement pour la superstar de 51 ans, c'est parce que René Angélil s'accrochait désespérément la vie.

Soucieuse de le laisser partie en paix, Céline Dion a donc fait une promesse son mari sur son lit de mort. « Quand il est devenu de plus en plus faible, je l'ai serré dans ses bras un jour et je lui ai dit : "Ne t'inquiète plus et laisse-toi aller. Tu as pris soin de nous tous et tu as toujours voulu le meilleur pour nous. Ne t'inquiète plus et pars en paix, je promets que je prendrai bien soin des garçons et de tout" » s'est-elle souvenue auprès de nos confrères allemands. Des derniers mots qui resteront jamais gravés dans sa mémoire.

Nous vous recommandons