César 2020 : Florence Foresti de retour la présentation pour la 45ème cérémonie

Florence Foresti reprend du service ! Quatre ans après avoir brillamment présenté la cérémonie des César en 2016, l'humoriste sera aux manettes de la 45ème édition de la remise de prix, qui se tiendra le 28 février prochain, selon les informations du Parisien. Et pour sa deuxième présentation, Florence Foresti, qui succède Jérôme Commandeur en 2017, Manu Payet en 2018 et Kad Merad l'année dernière, entend déj faire encore mieux.

Il faut dire qu'en 2016, Florence Foresti, qui vient de terminer la tournée d'Epilogue, son dernier one-woman show, avait réussi la présentation des César avec brio, enthousiasmant même les nombreux habitués la cérémonie, qui a parfois tendance traîner en longueur. "C'est la première fois que je ne ne m'ennuie pas aux César", avait lancé l'actrice Juliette Binoche en sortant de la salle ce soir-l, précise Le Parisien. Une cérémonie l'époque marquée par de nombreux temps forts, et notamment, une intervention très audacieuse l'attention de Michael Douglas, qui avait reçu un César d'honneur.

Florence Foresti pas insensible Michael Douglas

En effet, Florence Foresti n'avait pas manqué de taquiner l'acteur, après avoir plaisanté sur la maire de Paris, Anne Hidalgo, la "reine du Vélib au petit matin", et la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, "experte de l'apéro 15 heures dans les bureaux ministériels". "Michael Douglas c'est un homme femmes. Au cinéma les femmes vous désirent, elles vous désirent puis au final, elles ont toujours un peu envie de vous buter, Sharon Stone, Glenn Close, Demi Moore. On dirait que les femmes deviennent violente votre contact", avait lancé Florence Foresti la star de Basic Instinct. Son charme ne la laisse pas insensible elle aussi. "Pardon, excusez-moi, j'ai envie de vous étrangler quand je vous regarde et de vous faire l'amour en même temps, c'est très étrange ! Je suis désolée. Faut pas que je vous regarde trop, j'ai des pulsions (...)

Nous vous recommandons

People

Elle survit un arrêt cardiaque pendant six heures

Closermag