César 2020: Florence Foresti taquine Vincent Cassel sur sa différence d'âge avec Tina Kunakey

Vendredi 28 février lors de la cérémonie des César 2020, Florence Foresti a assuré le show sur scène pour détendre le public. Elle a notamment ironisé sur la différence d'âge entre Vincent Cassel et sa jeune dulcinée Tina Kunakey.

Un peu d'humour dans une soirée teintée de polémique. Hier soir, Florence Foresti occupait une place que peu de gens devaient lui envier : maîtresse de cérémonie des César 2020. Une cérémonie reléguée au second plan par les polémiques touchant l'académie, entre les 12 nominations d'un Roman Polanski toujours accusé de viol et d'agression sexuelle, et la lettre de 200 personnalités du cinéma demandant plus de transparence. Jouant entre les lignes, titillant le malaise des convives, taclant avec finesse Roman Polanski pendant de longues minutes d'introduction qui font le buzz, Florence Foresti a été rayonnante toute la soirée, même si son départ a été gâché par la récompense de meilleure réalisation accordée Polanski, laquelle elle a réagit par un simple mais lourd de sens "Ecoeurée" sur Instagram. Et que dire de ses échanges avec Vincent Cassel.

"On pourrait échanger sur nos coloscopies"

Les fans de l'humoriste le savent déj, Florence Foresti a un faible pour l'acteur de La Haine, dont elle parle déj dans ses spectacles. Hasard du calendrier, le comédien était nominé pour son rôle dans Hors Normes et bien présent dans la salle avec son épouse Tina Kunakey, de 31 ans sa cadette. Une différence d'âge laquelle la maîtresse de cérémonie a fait par deux fois allusion. D'abord en tout début de cérémonie, lorsqu'elle s'est mise draguer l'un de ses danseurs, avant de lui demander son âge : "Tu as quel âge Léo ? 25 ans ? 21 ans d'écart ça va. ...a choquera personne ici... Hein, Vincent !", lance-t-elle, faisant exploser de rire le couple.

Quelques instants plus tard, Florence Foresti revient sur scène déguisée en... César. Un nouveau sketch adressé son idéal masculin : "T'as vu Vincent je me suis habillée en César, comme ça tu repartiras pas les mains vides si jamais... (...) Je m'excuse pour tout l'heure sur la différence d'âge, en plus en années cinéma ça va vous êtes pas si éloignés, ça fait quoi 3 ans d'écart ? Non mais voil, juste pour dire qu'avec moi tu ferais peut-être pas du surf tous les jours mais on pourrait parler de choses de notre âge, on pourrait échanger sur nos coloscopies", lance la comédienne. Des petites taquineries qui ont bien plus été du goût de Vincent Cassel que l'incompréhensible message d'Aïssa Maïga dans son discours.

Nous vous recommandons