CharlElie Couture touché par le coronavirus : le chanteur raconte sa semaine de calvaire

Comme des milliers de Français, CharlElie Couture a malheureusement été touché par le coronavirus. Dans un long post partagé sur son compte Facebook le mercredi 1er avril, le chanteur de 64 ans n'était pas d'humeur plaisanter avec ses fans pour le traditionnel poisson d'avril. A l'instar d'autres personnalités touchées comme Michel Boujenah, CharlElie Couture a vécu une semaine de calvaire pour combattre la maladie et commence aller mieux après avoir connu tous les symptômes du virus.

L'artiste touche--tout raconte ses journées et surtout ses nuits compliquées : "À peine après avoir mis en ligne le dernier post, alors comme une pierre dans l'eau, j'ai commencé sombrer. Des jours sans fin, au fond du trou. Incapable de rien. Même plus rester assis. Même plus me lever. Des jours au trente-sixième dessous. (...) Maux de tête, spasmes et tremblotements, le corps en vrac et la nuque qui craque, un clou entre les omoplates, les couilles molles, nauséeux, le teint blafard, quand je tente une sortie de la chambre, j'erre comme un zombie. Je ne sais plus où j'en suis. Complétement stoned. Défoncé de fatigue. K.O. intégral. Passer son temps plat, tellement plat. Limande, raie ou plie, je suis dans le lit confondu aux draps. Comment retrouver la force de remonter sur le ring, comment reprendre le dessus ?"

CharlElie Couture entouré de sa femme et ses deux filles

CharlElie Couture a précisé que cet état léthargique n'a pas suffi le conduire tout droit l'hôpital sur les conseils de son médecin : "L'inquiétude grandissait autour de moi, mais je n'ai heureusement jamais senti l'oppression de l'insuffisance respiratoire nécessitant de faire appel une assistance publique." Le chanteur a terminé son message sur une note d'espoir quant sa guérison prochaine : "Normalement, ça devrait être bon. Si je ne me fais pas fouetter par un retour de queue de ce virus du Diable, j'ai peut-être franchi le cap."

Heureusement, le sexagénaire a pu compter sur le soutien de sa femme et de ses deux filles pour affronter cette terrible épreuve comme il l'a expliqué dans une interview France Info : "Il y a deux moments où j'ai vraiment eu peur, oui, mais surtout au milieu de certaines nuits, quand on n'arrive plus recoller les morceaux dans sa tête. Ce n'est pas tant que c'était douloureux, mais c'est surtout que ça épuise et je pensais tous les gens qui vivaient ça dans des conditions encore plus difficiles que moi, qui ai la chance d'être bien entouré." Pour rappel, l'épidémie de coronavirus a provoqué la mort de plus de 4000 personnes en France depuis le début de la crise.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons