Charlotte Gainsbourg se confie sur certaines scènes qu'elle a pu jouer : "Je suis un peu maso, je le reconnais"

Charlotte Gainsbourg se confie sur certaines scènes qu'elle a pu jouer : "Je suis un peu maso, je le reconnais"

Closermag Le 2020-09-23  Source

Mercredi, c'est jour de cinéma. Et justement ce 23 septembre 2020, Gaspar Noé revient en salle avec son nouveau film Lux ...terna, qui fut projeté au Festival de Cannes en 2019. Charlotte Gainsbourg et Béatrice Dalle se donnent la réplique dans ce moyen-métrage de 51 minutes, coproduit par la maison Yves Saint Laurent, dont les deux actrices, qui jouent leurs propres rôles, sont les égéries. À l'occasion de ce nouveau projet, Charlotte Gainsbourg et Béatrice Dalle étaient invitées, ce mardi 22 septembre, sur le plateau de C vous.

Pendant plusieurs minutes, les comédiennes se sont confiées sur le tournage du film, révélant de nombreuses anecdotes au passage. Il faut dire que c'est un sacré projet que Charlotte Gainsbourg et Béatrice Dalle ont accepté, puisqu'elles en savaient très peu sur le moyen-métrage de Gaspar Noé. "Un tournage se passe très mal et, la fin, la lumière devient stroboscopique", stipulait seulement le scénario du réalisateur. "Charlotte vous avez accepté de tourner, vous n'en saviez pas beaucoup plus", a commencé Pierre Lescure, avant de rajouter : "Vous aimez bien les situations extrêmes, et il y a eu des moments extrêmes, de bordel".

Des scènes de douleur qui n'en sont pas

Sur le plateau de France 5, l'actrice de 49 ans a admis que "oui", il y a eu des situations et des scènes spéciales tourner. "Vous avez fini avec des bleus quand même", a poursuivi Pierre Lescure. "L sur ce tournage ?", a demandé Charlotte Gainsbourg. Et de poursuivre : "Ouais... Mais moi j'aime bien ça. J'aime bien quand ça marque un peu. Et ça me permet de me laisser aller", a ajouté la mère de famille. Aussitôt, Pierre Lescure a renchéri avec une petite blague : "Est-ce que vous pouvez me donner la liste de films où vous avez eu le plus de bleus ?". Une petite phrase qui a fait sourire les deux actrices.

"Antichrist [de Lars von Trier, ndlr] j'en ai eu pas mal, j'en ai eu beaucoup. Et Nymphomaniac [de Lars von Trier, ndlr] aussi, c'était assez brutal. Mais j'aime ça hein, je suis un peu maso, je le reconnais. ...a ne me gêne pas du tout de l'admettre". Sur sa lancée, Charlotte Gainsbourg a expliqué que pendant de telles scènes, elle ne souffre pas en soi. "C'est que j'aime bien m'oublier en fait. Il y a si peu de moments, dans mon quotidien où je peux m'oublier, et c'est ce genre de scènes qui me permet ça", a-t-elle conclu.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons