Christophe Castaner : ce surnom railleur trouvé par Edouard Baer

Christophe Castaner : ce surnom railleur trouvé par Edouard Baer

Closermag Le 2020-06-04  Source

Le 8 mai dernier, Jean-Michel Blanquer était invité au micro de France Inter, pour parler de la crise sanitaire, et plus spécifiquement du retour progressif des enfants l'école et de la réouverture des établissements scolaires. Au micro, le ministre de l'Education Nationale avait déclaré être du même avis qu'Edouard Baer, invité la radio juste avant lui. "J'aime souvent beaucoup ce qu'il dit, et l c'était pleinement le cas", avait-il déclaré. Un mois plus tard, l'animateur de 53 ans est revenu sur la petite phrase du ministre.

Mercredi 3 juin, Edouard Baer était invité sur le plateau de C Vous, sur France 5. "Moi je n'ai pas d'apriori sur les politiques, je n'ai pas d'apriori. Je n'aime pas l'idée 'tous ceux-ci' ou 'tous ceux-l'. Je trouve que les gens travaillent. Après on a ses têtes et ceux que l'on aime pas", a-t-il déclaré face Anne-Elisabeth Lemoine. Puis, le comédien a parlé d'un ministre en particulier, qui le révolte. "Il y en a qui nous parle très mal. Je pense que le ministre de l'Intérieur nous parle extrêmement mal", a-t-il lancé, faisant donc référence Christophe Castaner.

Edouard Baer "gêné" par Christophe Castaner

Sur sa lancée, Edouard Baer a ajouté être "convaincu" que Christophe Castaner parle mal la population, car le gouvernement infantilise trop les Français. "On ne dit pas : 'Attention ça s'ouvre mais attention, il y aura des flics sur les routes !' C'est le ministre de l'Intérieur, ce n'est pas le ministre du 'Faites attention panpan cucul'".

Pour conclure sa pensée, le comédien a expliqué que Christophe Castaner le dérange : "J'aime bien les interventions quand elles sont claires, quand elles sont techniques mais je n'aime pas quand on nous fait peur et ce ministre-l me gène personnellement beaucoup. Je ne suis pas le seul". Le 8 mai dernier, Edouard Baer avait déj énoncé ces mêmes reproches Christophe Castaner, sur France Inter. ""Je pense qu'il faut parler aux gens très différemment", avait-il notamment déclaré.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons