Christophe Castaner : ces propos "mensongers et honteux" de Camelia Jordana qu'il condamne

La séquence a fait le tour de la Toile et des médias en moins d'une journée. Ce samedi 23 mai, Camélia Jordana était l'invitée de Laurent Ruquier sur le plateau de On N'est Pas Couché. Féministe engagée, la chanteuse s'est exprimée avec franchise au sujet des violences policières face Philippe Besson et Valérie Trierweiler. Dans ses déclarations, l'interprète de Non non non a accusé les forces de l'ordre de racisme, notamment dans les quartiers populaires. "Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau", a-t-elle déploré.

Et d'ajouter : "Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face un flic et j'en fais partie." Les propos de Camélia Jordana sont remontés aux oreilles de Christophe Castaner. La réaction de ce dernier ne s'est pas fait attendre. Sur son compte Twitter, ce dimanche 24 mai, le premier flic de France a répondu l'artiste de 27 ans. "Non madame, 'les hommes et les femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue' ne se font pas 'massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau'.", écrit-il d'abord. Et d'avertir : "Ces propos mensongers et honteux alimentent la haine et la violence. Ils appellent une condamnation sans réserve." Un échange est rapidement né puisque, dans le fil des commentaires, la principale concernée lui a répondu, relayant une vidéo censée illustrer ses propos.

Camélia Jordana : "protégez-nous"

"Mes propos 'mensongers et honteux' tentent d'alimenter un dialogue avec nos dirigeants (vous), pour faire avancer les choses mais vous niez alors que vous voyez très bien ce qui se passe", s'est défendue ainsi Camélia Jordana. "Votre devoir est de nous protéger. Protégez-nous." Décidément, les personnalités donnent du fil retordre Christophe Castaner. Car, avant la chanteuse, une candidate de télé-réalité du nom de Alix Desmoineaux a proféré des insultes l'encontre des policiers, dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, les accusant également de racisme.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons