Christophe papa: pourquoi il n'a jamais reconnu Romain, le fils qu'il a eu avec Michèle Torr?

Christophe papa: pourquoi il n'a jamais reconnu Romain, le fils qu'il a eu avec Michèle Torr?

Voici Le 2020-04-10  Source

Le chanteur Christophe est papa d'une fille, Lucie, mais également de Romain, fruit de ses amours avec Michèle Torr, qu'il n'a jamais reconnu. Retour sur les explications de l'interprète des Mots Bleus sur cette paternité évitée.

La vie du chanteur Christophe est en danger. Il a été hospitalisé le 29 mars dernier et n'en est toujours pas sorti. Selon Le Parisien, il aurait contracté le Covid-19. Une information que sa femme, Véronique Bevilacqua, dont il est séparé depuis plus de vingt ans, n'avait pas confirmée : « Je ne peux pas confirmer qu'il est atteint du coronavirus. Son état n'est pas rassurant, mais il est stable. Nous, sa famille, espérons que les poumons vont tenir et se remettre ». Près de quinze jours plus tard, les nouvelles ne sont pas rassurantes puisque le chanteur de 74 ans a été transféré dans un hôpital de Brest où il est toujours en réanimation, intubé et sous sédation profonde. L'inquiétude gagne donc ses fans, ses proches et sa famille, parmi laquelle ses enfants, Lucie et Romain, le fils qu'il a eu avec Michèle Torr et qu'il n'a jamais voulu reconnaître.

La faute son producteur

Si Romain a déj été en contact avec Christophe, il n'a jamais reçu l'amour d'un père pour son fils puisque l'artiste n'a jamais voulu reconnaître cet enfant. En 2012 dans le magazine Brain, il avouait l'étonnante raison pour laquelle il n'en avait pas voulu : « Avec Michèle Torr, c'était une histoire très, très, très particulière. [...] J'étais complètement en froid avec Michèle, il y a eu des trucs intimes qui ne regardent qu'elle et moi. Il y avait une espèce de haine ». Et c'est finalement cause de Jean-François Maurice, leur producteur tous les deux, que les choses se sont envenimées : « Je suis allée voir Michèle l'hôpital, j'en avais envie. J'ai laissé parler mon instinct, mon émotionnel. Et ce mec m'a dit : "faut que t'ailles le reconnaître S'il n'y avait pas eu l'agression de ce mec, j'aurais analysé différemment, d'une manière totalement personnelle et peut-être que l'enfant porterait mon nom... » Une simple phrase aura donc tout fait basculer.

Nous vous recommandons

People

Lili Reinhart fait son coming-out

Huffingtonpost