Confinement: Charles Consigny fustige les provinciaux qui critiquent la venue des Parisiens

Confinement: Charles Consigny fustige les provinciaux qui critiquent la venue des Parisiens

Voici Le 2020-04-08  Source

Charles Consigny fait partie des parisiens qui ont quitté la capitale pour s'installer en province le temps de la pandémie. Dans l'émission des Grandes Gueules sur RMC, il n'a d'ailleurs pas hésité dire le fond de sa pensée concernant les provinciaux qui déplorent la venue des habitants de la Ville Lumière.

Tout le monde ne vit pas le même confinement. Si certaines célébrités jouissent d'une immense villa et même d'une piscine - c'est le cas des membres de la famille Kardashian -, d'autres doivent se contenter d'un petit appartement. De nombreux parisiens sont dans cette situation et doivent, en plus, vivre plusieurs. Mais certains ont la chance de jouir d'une résidence secondaire en province. C'est ainsi que bon nombre des habitants de la capitale ont déserté la Ville Lumière pour s'offrir le confort de la campagne. Mais cela n'est pas vu d'un très bon ...il. Beaucoup déplorent cet afflux de population alors même que l'...le-de-France est l'une des régions les plus touchées par la pandémie. De quoi agacer Charles Consigny, ancien chroniqueur d'On n'est pas couché, qui a poussé un violent coup de gueule ce sujet. Très agacé, l'avocat de 30 ans a dit tout le bien qu'il pensait de ceux qui ne veulent pas voir de Parisiens près de chez eux.

Charles Consigny se montre très virulent

Invité dans les Grandes Gueules sur RMC, Charles Consigny a révélé avoir lui aussi plié bagages pour s'éloigner de la foule parisienne. « Pour moi ça se passe assez bien. Je suis un de ces c*nnards parisiens qui se sont tirés en province. Je vis ce confinement depuis mon Jura familial », a révélé l'ancien collaborateur de Laurent Ruquier. Visiblement très en colère contre les critiques qui fusent au sujet de ceux qui se sont mis au vert, il s'est ensuite montré très cash avec ses détracteurs. « J'emmerde ceux qui ont déploré la venue des Parisiens. Ceux qui se sont crevés la tache pour se payer une maison la campagne ils ont le droit d'y aller quand c'est la m*rde Paris. Je trouve ces comportements indignes, surtout dans les zones touristiques où on est bien content d'avoir les Parisiens pendant la période estivale », a fermement ajouté celui qui jouait les critiques au côté de Christine Angot. Voil qui est dit...

Nous vous recommandons