Coronavirus: Boris Johnson, le Premier ministre britannique, admis en soins intensifs

Le Premier ministre de Grande-Bretagne, Boris Johnson, a été admis ce lundi 6 avril 2020 en soins intensifs cause de symptômes graves du virus COVID-19.

Coup de tonnerre dans le monde politique international. Le Premier ministre anglais, Boris Johnson, a été admis en soins intensifs cause du coronavirus. L'homme politique avait tout d'abord préconisé le calme et la sérénité face la menace du COVID-19 en ne mettant pas en place le confinement de son pays pour favoriser une « immunité collective » au sein de la population. Il s'est rapidement avoué vaincu face la vague de colère et de désaccord de la population britannique et de l'opinion internationale. Pour ne rien arranger, le 27 mars, le Premier ministre avait annoncé avoir été testé positif la maladie. Il a finalement été hospitalisé dimanche 5 avril.

L'état de Boris Johnson s'est dégradé

Mais alors que le service de communication de Boris Johnson soutenait jusque l que l'homme politique allait bien, un porte-parole vient d'annoncer ce lundi 6 avril qu'il a été admis dans le service des soins intensifs de l'hôpital St Thomas Londres des suites de symptômes graves du COVID-19 : « Durant cet après-midi, l'état du Premier ministre a empiré, et sur l'avis de l'équipe médicale, il a été emmené dans le service de soins intensifs de l'hôpital ». Et c'est le Secrétaire d'Etat la sortie de l'Union européenne qui va le remplacer pendant ce temps-l : « Le Premier ministre a demandé Dominic Raab, qui est le premier secrétaire d'Etat, de le suppléer si besoin ». Le Premier ministre a été admis en soins intensifs vers 19 heures le jour même par « précaution » selon le porte-parole. En effet, l'homme politique le plus important de Grande-Bretagne « est toujours conscient l'heure qu'il est ».

Nous vous recommandons