Coronavirus: il fait appelle à un électricien et paye... une "majoration confinement"

Coronavirus: il fait appelle à un électricien et paye... une "majoration confinement"

Closermag Il y'a 3 jours  Source

Une facture de 336 euros doublée à cause du coronavirus. C'est l'amère expérience qu'un habitant de Béziers a vécue il y a quelques jours. Confiné chez lui, comme le veulent les recommandations pour enrayer la propagation du Covid-19, Patrick a fait appel à un électricien pour réparer une coupure de courant. Sauf qu'au moment de s'acquitter de sa facture, il a eu la surprise de trouver une "majoration confinement" de 100 % et a ainsi dû payer 672 euros, le double de ce qui était prévu. "Je suis abasourdi que l'on puisse utiliser la situation de confinement", peste ce retraité auprès de LCI. Il a ensuite raconté la mésaventure qui l'a obligé à appeler un professionnel : "Dans la nuit de samedi à dimanche, une locataire m'appelle en urgence : 'Les plombs ont sauté, il n'y a plus de courant chez moi.' Elle était paniquée et avait peur de perdre toutes ses courses faites pour elle et ses enfants".

En pleine nuit, Patrick s'est résolu à joindre un électricien travaillant 24h/24 dans cette commune de l'Hérault. Comme le rapporte LCI, il a rapidement trouvé l'origine du problème : une prise défectueuse. Il a ensuite envoyé la facture au propriétaire, qui l'a tout de suite réglée. Agacé par cette majoration, Patrick a partagé la facture sur son compte Facebook dès le lendemain. "Je ne demande pas le remboursement de la facture. Je l'ai payée. Mais je condamne le motif de la majoration. Je ne crois que l'on puisse profiter de la situation de confinement. Là, je peux prendre en charge ces frais, mais je sais que ma locataire, mère célibataire de deux enfants, n'aurait jamais pu payer une telle somme, rage-t-il, toujours auprès de nos confrères. Nous voulons simplement informer nos amis de cette pratique, pour que cela n'arrive pas aux autres."

L'électricien se défend

Du côté de l'artisan, le son de cloche est différent. "J'ai été contacté en pleine nuit ce week-end et je suis intervenu au plus vite pour rétablir le courant, explique-t-il, joint par LCI. La facture a été rédigée rapidement et le client en avait connaissance au moment de payer, je fais tout dans les règles." Il a continué, en expliquant la raison de cette majoration : "Nous sommes en période de confinement et la ville de Béziers est sous couvre-feu depuis samedi. J'ai dû prendre des précautions particulières car, en contact avec les clients, je peux attraper moi aussi le coronavirus et le transmettre à ma famille. Tous les artisans sont exposés. Je prends des risques pour aller travailler". Depuis la publication de sa facture, il a reçu plusieurs appels et messages d'insultes.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons