Covid-19: Victor Mercier, finaliste de "Top Chef", publie un manifeste de "souveraineté alimentaire"

Après les cris de colère de Michel Sarran ou Philippe Etchebest, c'est au tour de Victor Mercier, finaliste de Top Chef 2018, de se mobiliser pour aider le secteur du tourisme, en crise depuis le début de la pandémie de coronavirus et du confinement - et d'imaginer le monde post-Covid-19.

Le chef de 29 ans, qui détient son propre restaurant Paris, a publié la semaine dernièreun "manifeste pour la souveraineté alimentaire post Covid-19". Un texte deneuf pages où il appelle"restaurateurs, distributeurs, élus, citoyens" s'engager "avec force et solidarité" pour soutenir l'agriculture française.

"[Ce manifeste] se divise en 3 parties avecun appel la profession pour basculer le plus possible vers le 100% français, afin de soutenir ceux qui nous nourrissent", explique-t-il dans une vidéo publiée sur Instagram. "La deuxième partie est un appel la grande distributionafin de diminuer leurs marges brutes sur les produits MIF[Made In France, NDLR], ce qui serait un vrai pas vers le consommateur et l encore, les agriculteurs. Enfin, la troisième partie est un appel nos élus, avec plusieurs mesures fortes dontla mesure phare serait une taxe sur la saisonnalité.

Victor Mercier invite "supprim[er]ou diminu[er]drastiquement l'importation de nos matières premières en dehors de l'Hexagone":"basculons vers le modèle qui doit devenir la norme, celui de tendre le plus possible vers le 100% français", indique-t-il notamment dans...

Nous vous recommandons

People

Catherine Deneuve, le retour

Parismatch

People

"Clique": Catherine Ceylac rejoint l'équipe de Mouloud Achour

Yahoo