Dalida : le film qui raconte la femme

Dalida : le film qui raconte la femme

Tvmag Il y'a 1 semaine  Source

Jacques Pessis, biographe de Dalida, joue le rôle d'un journaliste dans ce biopic de Lisa Azuelos consacré à la chanteuse disparue en 1987 que TF1 diffuse dimanche.

Le film sur Dalida que Lisa Azuelos a produit, écrit et mis en scène n'est pas un biopic traditionnel. Les grandes heures de sa vie et de sa carrière, de sa naissance au Caire en 1933 à sa disparition tragique en 1987, sont, bien entendu, évoquées. Mais la réalisatrice a choisi de donner un coup de projecteur particulier à des histoires d'amours tragiques, qui, en leur temps, ont fait les beaux jours d'une presse qu'on n'appelait pas encore people.

Trois des hommes qu'elle a profondément aimés se sont en effet suicidés. Le drame qui, selon ses propres termes, lui a rendu «la vie insupportable» est aussi évoqué: un avortement qui, en détruisant son utérus l'a empêchée de devenir mère. «Elle n'a cessé d'être hantée par la mort, j'ai voulu montrer comment elle avait tenté de se sortir de sa dépression pour aller mieux», m'a confié Liza Azuelos lors du tournage d'une scène au cours de laquelle je joue le rôle d'un journaliste qui, en 1961, interviewe la créatrice de Bambino.

» LIRE AUSSI - Orlando, frère de Dalida: «Je suis le gardien de sa mémoire»


Nous vous recommandons