Danielle Moreau (ex-TPMP) évoque la mort de son père et fond en larmes

Danielle Moreau (ex-TPMP) évoque la mort de son père et fond en larmes

Telestar Le 2020-09-21  Source

Faire son deuil peut prendre du temps. De son côté, Danielle Moreau ne s'est pas si elle le fera un jour. Si la journaliste de 56 ans est très proche de sa mère, Jocelyne, elle souffre cruellement du manque de son père. Et pour cause, ce dernier est mort des suites d'une longue maladie alors qu'elle n'avait que douze ans. Invitée dans L'instant de Luxe sur Non Stop People, Danielle Moreau a fondu en larmes en évoquant son décès. Elle a ainsi confié : "Je n'ai pas fait le deuil, je ne peux pas prononcer le mot 'papa'. Avec ma mère, on s'est renfermée sur notre coquille. Il avait tout fait dans cette maison, il était menuisier donc il avait fait tous les meubles. On ne peut pas quitter cette coquille. C'est fou, parce que ça fait plus de 40 ans et c'est toujours aussi douloureux."

En février dernier, c'est sur le plateau de ...a commence aujourd'hui que Danielle Moreau avait évoqué le décès de son père, ainsi que son rapport aux hommes. Interrogée sur ses idoles de jeunesse, elle avait révélé : "Moi, j'étais plutôt, star moche, parce que je les aimais très très vieux et très moche !" La journaliste confiait ensuite : "À 15 ans, mon idole, c'était Jean Le Poulain, les plus vieux s'en souviennent peut-être un peu. C'était grave... On va peut-être faire de la psychologie deux balles, mais j'ai perdu mon père 12 ans et donc deux-trois ans après, d'un coup, je me suis mise m'intéresser des gens qui étaient ronds, qui étaient rassurants, donc je pense qu'il y a quelque chose de cet ordre-l."

"Cyril, c'est la famille, j'ai toujours recherchéça"

Si Danielle Moreau est toujours autant émue lorsqu'elle parle de son père, c'est sur une note plus positive qu'elle a confié Jordan de Luxe que grâce Cyril Hanouna, elle avait retrouvé une famille : "Cyril, c'est quelqu'un qui vous tend la main (...) Cyril, c'est la famille, j'ai toujours recherché ça. Cyril, c'est mon anti-dépresseur, j'ai essayé de jamais prendre de (...)

Nous vous recommandons