David Hallyday n'a pas évoqué les problèmes d'héritage avec ses enfants

David Hallyday a-t-il tiré des leçons de la mort de son père ? Interrogé par le magazine Elle paru vendredi 7 décembre, le chanteur a évoqué la bataille pour l'héritage du Taulier qui l'oppose Laeticia Hallyday. Et il l'assure, même s'il explique dans sa nouvelle chanson J'ai quelque chose vous dire qu'il ne faut rien cacher aux enfants, qu'il ne parle pas d'héritage avec ses trois enfants Cameron, Ilona et Emma. "Dans ma famille, on chasse tout ce qui est nocif, toxique, tout ce qui nous plaît pas et fait du mal", a-t-il confié au mensuel.

David Hallyday ajoute : "On les a élevés dans la bienveillance, le partage, l'idée de faire du bien aux gens. Ce métier, on l'a tous fait pour cette raison-l aussi. (...) Tout ce qui n'est pas comme ça, et qui pourrait nous faire du mal, on le chasse de notre cercle. Et ça, mes enfants l'ont bien compris. Parce que on les a éduqués ainsi, et qu'ils ont aussi l'héritage de leurs gands-parents."

Un fortune de plus de 100 millions d'euros

La journaliste Léna Lutaud, auteure de Ils se sont tant aimés, évalue plus de 100 millions d'euros l'héritage de Johnny Hallyday. Au-del de ce patrimoine immobilier, Johnny touchait aussi d'importants revenus musicaux. D'une part des droits Sacem évalués par Léna Lutaud, entre 700 000 et deux millions â ¬ annuels. D'autre part les royalties, autrement dit l'argent versé par les maisons de disques.

Pour rappel, les aînés du rockeur David Hallyday et Laura Smet ont décidé de saisir la justice afin de geler les royalties versées pour la vente de disques de l'artiste et notamment son dernier album, Mon pays c'est l'amour, écoulé plus d'un million d'exemplaires. Le délibéré est attendu dans les prochains jours.

Nous vous recommandons