David Leitch nous raconte les coulisses deHobbs & Shaw, Deadpool et John Wick

La saga Fast & Furious,qui nous a habitués à la démesure, a connu l'été dernier dans le spin-off Hobbs & Shaw (en vidéo le 11 décembre) un des retournements les plus inattendus de l'histoire du cinéma. Le psychopathe Deckard Shaw, campé avec beaucoup d'autodérision par Jason Statham, a désormais rejoint le camp du bien. "Ce qui est vraiment bien avec l'univers Fast & Furious, c'est qu'il peut se réinventer à chaque film", précise David Leitch, réalisateur de Hobbs & Shaw.

"Chris Morgan [le scénariste de la série, NDLR] excelle dans ce domaine", précise-t-il. "Fast & Furious parlait au début de courses de rue et maintenant c'est devenu une série d'action et d'espionnage complètement outrancière avec des voitures et des gens sexy. Donc transformer ce psychopathe, ce criminel de Deckard Shaw en potentiel héros coule de source pour Chris Morgan. Et Jason est sympathique. Quand on explore l'histoire de Shaw, on comprend pourquoi il peut se racheter."

La mégastar Dwayne Johnson, de son côté, a aussi pu s'approprier davantage son personnage: "En tant que producteur, Dwayne avait hâte d'explorer ses racines samoanes à l'écran. Il pensait que ce serait le sujet parfait pour mieux comprendre Hobbs", souligne David Leitch. "J'ai fait de mon mieux pour inviter [sur le plateau] les meilleurs conseillers culturels pour m'assurer que nous étions leplus authentiqueet respectueux possible. On s'est beaucoup appuyés...

Nous vous recommandons