De Chapeau melon et bottes de cuir Game of Thrones: retour sur la carrière de Diana Rigg

De Chapeau melon et bottes de cuir Game of Thrones: retour sur la carrière de Diana Rigg

Telestar Le 2019-07-20  Source

La comédienne britannique Diana Rigg soufflera, ce 20 juillet 2019, 81 bougies. Fille d'un ingénieur ferroviaire, elle va beaucoup voyager dès ses plus jeunes années en raison du métier paternel. Elle vivra ainsi les huit premières années de sa vie en Inde et a d'ailleurs gardé de cette enfance lointaine une pratique courante de la langue hindi. Attirée très jeune par le métier d'actrice, elle a intégré la très prestigieuse Royal Shakespeare company en 1959. Tout en poursuivant au théâtre, elle décroche en 1965 l'un des rôles de sa vie en 1965 : celui d'Emma Peel dans la série Chapeau melon et bottes de cuir (The Avengers en VO).

Il est cocasse de penser que son interprétation, devenue depuis légendaire, n'était en fait que le fruit d'un remplacement. La comédienne Elizabeth Shepherd avait été recrutée pour le rôle avant d'être remplacée en plein milieu du tournage. Diana Rigg, au lieu de simplement jouer de sa beauté renversante, interprète le rôle avec un humour froid remarquable et une très grande modernité préfigurant les luttes féministes venir. Une modernité pas encore dans les fiches de salaires de la série. Diana Rigg découvrira, effarée, que bien que star avec Patrick Macnee de la série, elle est moins payée qu'un cameraman parce que femme ! Elle exige une considérable augmentation au titre de la parité. À Variety elle explique : "...a a été ma première bataille avec l'autorité masculine. [...] je me suis démenée et ait exigé plus. J'étais un peu en avance par rapport l'époque, c'est peut-être pour ça que personne ne m'a soutenu. Il n'y avait aucune solidarité féminine. À cette époque, on était seul."

Diana Rigg décrochera ensuite un des plus beaux rôles féminins de la saga James Bond, dans Au service secret de Sa Majesté (1969). L encore, indépendance et cet humour froid qui est, lui aussi, dans l'ADN de Diana Rigg. De belles galères aussi parce que la comédienne y donne la réplique (...)

Nous vous recommandons