De Shanghai à «Top Chef», découvrez Paul Pairet, le nouveau juge de l'émission de M6

PORTRAIT - Encore peu connu en France, ce cuisinier étoilé perpignanais de 55 ans, à la tête de trois restaurants en Chine, fait ses premiers pas dans le jury du concours culinaire ce mercredi soir.

«Vous ne retirez jamais votre casquetté» Quand il est à Paris, Paul Pairet est étonné que tous les journalistes lui posent cette question. Pourtant, il y a fort à parier que les fidèles de «Top Chef» s'interrogeront également à ce sujet lorsqu'ils le découvriront ce soir dans la onzième saison. La grande nouveauté cette année est l'arrivée dans le jury de ce chef de 55ans, à l'accent du Sud-Ouest et couvre-chef vissé sur la tête, qui a été appelé pour remplacer Jean-François Piège.

» LIRE AUSSI - «Top Chef»: qui sont les 15 candidats de la saison 11?

Repéré lors de la dixième saison alors qu'il jugeait une épreuve, Paul Pairet, pourtant peu habitué des caméras, n'a pas hésité longtemps avant d'accepter ce rôle de juge récurrent. Ce natif de Perpignan, qui s'est pris de passion pour la cuisine à 9 ans, après avoir reçu le livre des Bonnes recettes de grand-mère Donald, y a vu une opportunité de se faire enfin connaître en France, lui qui n'a jamais réussi à percer dans l'Hexagone. «Je suis parti car, après mon bac scientifique, on ne m'offrait pas ce que je voulais, nous explique le chef. Quand je suis arrivé à Hong Kong en 1992, j'ai intégré le Restaurant de France, ouvert à l'époque par Paul Bocuse, avec une vraie brigade en cuisine et en salle. En France, il aurait fallu un pedigree». Sans regret aujourd'hui. C'est finalement à l'autre bout du monde, en Chine, qu'il a façonné sa cuisine et sa réputation.

Trois étoiles au Michelin

À la tête de trois établissements à Shanghai depuis une quinzaine d'années, Paul Pairet a été sacré meilleur restaurateur du monde en 2018. Il faut dire que le concept de l'un de ses restaurants, Ultraviolet, couronné par trois étoiles au Michelin, est original: chaque soir, dix clients sont invités à déguster, à une même table, un menu (...)

Nous vous recommandons