DECES D'ALIOUNE BADIANE: HOMMAGE A UN MILITANT DU DEVELOPPEMENT URBAIN DURABLE

DECES D'ALIOUNE BADIANE: HOMMAGE A UN MILITANT DU DEVELOPPEMENT URBAIN DURABLE

Leral Le 2020-08-06  Source
Premier Directeur de l'aménagement urbain de la Ville de Dakar, ancien de l'Ecole Nationale d'Economie Appliquée de Dakar (actuel ESEA), Alioune Badiane a par la suite embrassé une riche carrière internationale qui l'a mené successivement Haïti, Lomé, Accra, Abidjan et Nairobi. Il fut Directeur du Programme de Gestion Urbaine, Directeur pour l'Afrique et les Pays Arabes de ONU HABITAT et Directeur des Programmes de ladite agence des Nations Unies. Aprés sa retraite en Septembre 2016, il rentre au pays et devient Conseiller Spécial de plusieurs institutions dont le CGLU Afrique, la Ville de Dakar, le Ministère de l'Urbanisme. Docteur Honoris Causa d'universités du Nigéria, ses talents d'expert urbain sont également reconnus au Maroc, au Cameroun et en Afrique du Sud. Il a contribué la mise en place de plusieurs institutions panafricaines et mondiales sur le développement urbain et territorial.

Patriote accompli, il a honoré son pays et l'Afrique sur l'échiquier international. Généreux de coeur et d'esprit, bâtisseur d'une conscience urbaine, Alioune Badiane est parti sans voir se réaliser tous les grands projets urbains dont il rêvait pour le Sénégal.
On pouvait l'appeler l'homme des grands rendez-vous et des conférences internationales : vingt ans de participation aux Sommets Africities et au Forum Urbain Mondial dont il a dernièrement assisté, avec un dévouement inégalable, la dixième édition, Abu Dhabi, avec la délégation sénégalaise sous la direction de Monsieur Abdou Karim FOFANA, Ministre de l'Urbanisme du Logement et de l'Hygiène publique.

Dommage, il ne sera pas Katowice (Pologne) la onzième édition. Panafricaniste authentique et convaincu, il a largement contribué ¡ la création du Forum Ministériel Africain sur le Développement Urbain (FOMAHDU). Il déployait beaucoup d'énergie dans la mise en oeuvre du Nouvel Agenda Urbain en Afrique traduisant la conviction partagée par les pays du continent relever ensemble les défis dans une communauté de destin.
Combattant d'une Afrique sans bidonvilles,acteur clef de la position africaine commune adopté Abuja en route pour la conférence Habitat III de Quito, il a longuement et farouchement milité pour traduire le slogan «ne laissez personne en rade» et réalité tangible.Alioune a su défendre la cause des mal logés, des plus démunis, en promouvant l'important Programme Participatif d'Amélioration des Bidonvilles couvrant les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Militant du développement urbain durable, sa retraite ne l'empêcha point de continuer être l'infatigable, le conseiller engagé pour une urbanisation maîtrisée gage d'une Afrique prospère.
Repose en paix.

Que le Tout puissant Seigneur l'accueille dans son paradis.
Direction Générale de l'Urbanisme et de l'Architecture/MULHP

Nous vous recommandons