Désenclavement de la zone des Niayes- L'Etat casque 110 milliards de FCFA

Quelques heures avant le passage d'Irma - quali­fié d'ou­ra­gan du siècle - au-dessus de Saint-Barthé­lemy et Saint-Martin, plusieurs stars françaises quiavaient leurs habitudes dans » ce petit coin de paradis» s'inquiétaient. Sur son compte Insta­gram, Laeti­cia Hally­day postait une photo d'une vue plon­geante sur la mer des Caraïbes.«Nous sommes inquiets. On pense tous nos amis sur place, on leur envoie force, amour et courage», écri­vait-elle.

Après la décou­verte des premières images témoi­gnant de la dévas­ta­tion de l'île, l'épouse de Johnny Hally­day se disait«anéan­tie par ce chaos»:«Ces images qui me parviennent de toutes parts me déchirent le coeur. Cette île, notre para­dis, est rava­gée. Après la sidé­ra­tion, nous devons être soli­daires ce week-end pour résis­ter au mieux au passage de José.[?]Soyez prudents mes amis si chers mon coeur, je suis avec vous de toutes mes forces.»Selon un proche du couple inter­rogé par l'AFP,Johnny et Laeticia auraient » mis disposition leur maison» pour héber­ger ceux qui ont tout perdu».

Un joli geste qui vient d'être démenti par des arti­sans de l'île. Comme l'a révélé Raphaël Saal, un arti­san, BFM TV, la demeure de Johnny n'est fina­le­ment pas prêtée. La raison est simple:«Elle n'est pas habi­table du tout, du tout, a-t-il précisé.Avec l'ef­fet du cyclone, les toitures sont arra­chées, il y a pas mal de boulot dedans. Il n'y a pas d'eau, pas d'élec­tri­cité.»Diffi­cile en effet d'ac­cueillir ceux qui ont tout perdu dans ces condi­tions.

→ Lire l'article au complet sur Rewmi



Nous vous recommandons