Didier Raoult jalousé: sa nouvelle sortie un peu mégalo

C'est une petite déclaration qui s'ajoute à la liste des propos chocs tenus par Didier Raoult. L'épidémiologiste et professeur de l'IHU Méditerranée a défendu à nouveau ses analyses et son traitement à base d'hydroxychloroquine contre le Covid-19. Critiqué par de nombreux scientifiques, il a appelé à "dépassionner ce débat et revenir à la connaissance" dans un interview accordé à La Provence. Avant d'ajouter cette phrase : "J'ai passé ma vie à être envié et jalousé. Ce sont des gens qui ne sont pas à mon niveau qui me critiquent".

Une phrase qui ne fait qu'ajouter aux débats entre ceux qui adulent le professeur Raoult et ceux qui le critiquent. Déjà lors d'une vidéo publiée sur le compte You Tube de son institut, il avait fortement critiqué l'étude de The Lancet remettant en cause son traitement à base d'hydroxychloroquine. "On dirait Les Pieds Nickelés font de la science", avait-il estimé alors, attaquant la prestigieuse revue scientifique. Il n'avait pas hésité à qualifier cette étude de "foireuse". Selon lui, la méthode - "qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité, qui mélange tout, qui mélange des traitements dont on ne sait pas, quelle est la dose qu'on a donnée" - utilisée n'était simplement pas la bonne.

Au centre des débats depuis le début de l'épidémie

Des déclarations qui amplifient encore les polémiques autour de ce scientifique. Très populaire à Marseille où il travaille, Didier Raoult a été défendu par de nombreuses personnalités politiques. Christian Estrosi, maire de Nice qui a été atteint par le virus ou Renaud Muselier, président de la région PACA, ont ainsi répété à de nombreuses reprises leur soutien à Didier Raoult. Nicolas Sarkozy l'a même défendu auprès d'Emmanuel Macron. A l'inverse, l'ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot ou encore plusieurs scientifiques ont critiqué ses méthodes et ses prises de paroles polémiques.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons