Disney+: la bande-annonce monumentale du contenu de la nouvelle plateforme de streaming

Disney+: la bande-annonce monumentale du contenu de la nouvelle plateforme de streaming

Telestar Le 2019-10-17  Source

Mickey frappe un grand coup ! Pour annoncer le futur contenu de Disney+ sa plateforme de streaming, Disney propose une bande-annonce. Une vidéo démente de 3 h 17 "" oui, oui, vous avez bien lu, 197 minutes ! - montrant l'ensemble des programmes qui seront proposés sur le nouveau service.

Pour mémoire, le service de streaming Disney+ sera lancé le 12 novembre 2019 aux Etats-Unis et lors du premier trimestre 2020 en France (voir détails ici). Cette interminable vidéo veut prouver que Disney en a sous le pied : depuis l'intégrale des grands classiques animés de la firme, les productions Pixar en passant par la saga Star Wars, les séries Spider-Man, Violetta ou Les Simpson, les programmes originaux tels The Mandalorian ou des documentaires National Geographic, Disney veut ainsi montrer qu'elle ne lance pas son nouveau service "" fixé un prix d'ailleurs très agressif "" pour jouer dans l'arrière court de Netflix.

On imagine qu'assez peu de monde va consacrer plus de trois heures regarder l'intégrale de cette vidéo qui constitue plutôt une version numérique d'un grand coup de poing sur la table. Néanmoins, malgré l'énormité de cette bande-annonce, on peut remarquer des manques signifiants. Particulièrement en ce qui concerne les productions Marvel, une filiale de Disney. En effet seulement sept films Marvel sont mentionnés dans la bande-annonce (Ant-Man, Avengers : l'ère d'Ultron, Captain Marvel, Les gardiens de la galaxie, Iron Man, Iron Man 3, Thor le monde des ténèbres). Les (nombreuses) autres superproductions Marvel arriveront donc dans un second temps. Autre absence surprenante : aucun des films de la Fox - rachetée par Disney prix d'or (71 milliards $) au printemps 2019 - n'est mentionné.

A noter que cette monumentale annonce concerne le marché américain : le catalogue qui sera initialement proposé en France a donc des chances d'être sensiblement différent.

Retrouvez cet article sur Telestar.fr

Enora Malagré : les trois séquences de TPMP qui l'ont poussée claquer la porte
Témoignage d'une victime présumée de Thierry Samitier dans TPMP : C8 coupe la séquence au replay
Léa Salamé: cette question très ironique qu'elle aimerait poser Eric Zemmour
Que sont devenus les cinq experts de l'émission Queer, cinq experts dans le vent?
Finalement, Jean-Marc Morandini renonce attaquer le journal qui a dévoilé l'affaire des castings dénudés

Nous vous recommandons