Disparition de Maddie McCann : le suspect n°1, Christian B., est "diabolique et terrifiant"

C'est un portrait glaçant que dresse Manfred Seyferth. Ce vendredi 18 septembre, le tabloïd britannique The Daily Mail - qui cite le tabloïd The Sun - affirme que ce vagabond allemand de 64 ans a été un ex-complice de Christian Brückner. Et son temps passé avec le suspect numéro un dans l'enlèvement de Madeleine McCann lui a ouvert les yeux. Selon lui, le prédocriminel est "diabolique et terrifiant." "Il est mauvais (...) Je ne l'ai jamais aimé et c'est un psychopathe", a-t-il ainsi glissé, "il est obsédé par les petits enfants." Un autre élément accablant pour le principal concerné, dont l'image s'écorne au fil des révélations de son entourage.

"Il a toujours eu une petite amie avec lui et je pense qu'il est facilement capable de prendre un petit enfant", a ainsi poursuivi Manfred Seyferth, qui a servi de témoin clef lorsque Christian Brückner a été incarcéré pour le viol d'une Américaine en 2018. Il est désormais convaincu que le criminel est responsable de la disparition et éventuelle mort de la petite Madeleine McCann. Le principal suspect aurait même hérité d'un surnom lourd de sens pour sa capacité pénétrer par effraction dans les maisons : "le grimpeur."

Christian Brückner "aime les jeunes filles"

Manfred Seyferth s'est souvenu d'une anecdote qui ne fait qu'aggraver les soupçons autour de Christian Brückner. Alors qu'il vivait dans un camping-car proximité d'une ferme en Algarve, au Portugal, louée par le principal concerné, l'informateur a assisté une scène désormais troublante. Le suspect a quitté les lieux peu de temps après la disparition de la petite Maddie. Un an plus tard, les deux hommes se sont retrouvés lors d'un festival en Espagne. Des retrouvailles dont Manfred Seyferth garde un autre souvenir accablant. "Il est arrivé dans un grand camping-car américain et était avec une jeune fille, elle avait environ 15 ans et il aurait eu le double de son âge", s'est-il rappelé. "Il aime les jeunes filles, il a beaucoup de convictions."

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons