Earvin Ngapeth arrêté au Brésil : la star du volley-ball aurait giflé les fesses d'une femme

Earvin Ngapeth arrêté au Brésil : la star du volley-ball aurait giflé les fesses d'une femme

Closermag Le 2019-12-09  Source

Tremblement de terre dans le monde du sport. Dans la journée de lundi 8 décembre, Earvin Ngapeth a été arrêté pour harcèlement sexuel. La star du volley-ball français se trouvait dans le pays sud-américain car il y dispute le Mondial des clubs, avec son club russe de kazan. Selon le site brésilien globoesporte, Earvin Ngapeth aurait été arrêté dans la ville de Belo Horizonte, au nord de Rio, car il aurait giflé les fesses d'une femme lors d'une fête. Les faits en question se seraient déroulés dans une salle de spectacle, où était célébrée la fin du Championnat du monde des clubs que lui son équipe de Kazan ont fini la troisième place.

Selon le bureau de presse de la police civile de l'Etat du Minas Gerais, Earvin Ngapeth aurait reconnu les faits et l'incident. Par la suite, le joueur de 28 ans a expliqué avoir confondu la femme en question avec l'une des personnes qui l'accompagnaient sur les lieux. Puis, il aurait présenté ses excuses auprès de la principale concernée, une jeune femme âgée de de 29 ans, qui les a finalement refusées. "Il aurait également affirmé qu'en France le geste aurait été perçu comme banal et qu'il ne voyait aucune infraction dans son attitude", a précisé Le Parisien.

Placé en garde vue jusqu' nouvel ordre

Suite aux accusations, Earvin Ngapeth a été placé en garde vue, dans la soirée de lundi 9 décembre. Le jeune homme attend désormais d'être présenté un juge. Auparavant, en 2015, l'international tricolore avait eu une altercation avec un contrôleur de la SNCF.` Trois ans plus tard, en 2018, il avait été disculpé. La même année, en mai 2018, le réceptionneur-attaquant des Bleus avait été condamné un an de prison avec sursis par la justice italienne, pour avoir pris la fuite après avoir heurté trois hommes avec sa voiture, alors qu'il jouait Modène.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons