Elisa Pilarski tuée par des chiens : son compagnon se sépare de son avocate

L'enquête concernant le meurtre d'Elisa Pilarski, décédée le 16 novembre 2019, se poursuit. Celle-ci doit déterminer quels sont le ou les chiens qui ont attaqué la jeune femme dans la forêt de Retz, dans l'Aisne : au mois de février prochain, les prélèvements effectués sur 67 chiens - dont ceux de la victime - devraient parler. La jeune maman, enceinte de six mois, est morte cause de ses blessures qui se situaient sur le corps et le visage. Elle a succombé "une hémorragie consécutive plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu' la tête, certaines morsures étant ante mortem et d'autres post mortem", avait indiqué le procureur de la république de Soissons L'Union.

A quelques jours du verdict, Le Parisien a annoncé que Christophe Ellul, le compagnon d'Elisa Pilarski, s'est séparé de son avocate Caty Richard qui le représentait depuis le début de l'affaire. Toutefois, elle continuera de travailler avec certains membres de la famille de la victime dont Nathalie, sa mère. Christophe Ellul s'est "adjoint, en marge de ces deux avocats, les services d'un nouveau pénaliste", indique le quotidien. "Une divergence de vues" concernant Curtis, leur chien qui était présent lors du décès, serait la principale raison de cette séparation.

Elisa Pilarski : son chien Curtis placé la fourrière

Après le décès de la jeune femme, son chien Curtis a été pris en charge par la fourrière de Beauvais. Il a été placé sous réquisition judiciaire et doit prochainement participer une évaluation comportementale. Et pour cause, il se serait montré violent plusieurs reprises depuis qu'il a rejoint l'établissement. Un comportement normal selon son maître : "Il a perdu tous ses repères, confiné et isolé dans un petit box", avait-il confié sur Facebook. Christophe Ellul croit en l'innocence de son animal et une cagnotte a été ouverte pour venir en aide l'American Staffordshire.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons