Elizabeth II : ce qu'elle n'a pas "pardonné" à Jacques Chirac...

Si Elizabeth II a pardonné à Jacques Chirac certains détails discutables sur sa venue à Londres en 1996, il y en a un qui ne passe pas du tout. Lors d'une visite officielle du chef de l'Etat français à Londres, il avait "défrayé la chronique en envoyant des bisous à la foule" tandis qu'il paradait avec la reine en calèche, rapporte Marc Roche, ancien correspondant au Monde dans un reportage BFMTV, diffusé lundi 24 juin. "Elle le regardait parce qu'elle n'avait jamais fait ça de sa vie, et elle n'avait jamais vu un invité faire ça, mais comme c'est un personnage sympathique, elle lui a sans doute pardonné", explique le journaliste.

Cependant, il y a un détail qu'Elizabeth II n'a pas "pardonné" à Jacques Chirac lors de cette visite : un retard de plusieurs minutes à un dîner à Buckingham Palace. "La reine est terriblement attachée au respect de l'horaire, explique Marc Roche. Comme beaucoup de Britanniques, elle est très ponctuelle". Cependant, ce retard n'était entièrement de la faute de l'ancien président français, puisqu'il avait été très retardé par une manifestation de l'agriculture. "Mais résultat, le steak qui leur a été servi était trop cuit, et la reine n'était pas très contente", rapporte le journaliste.

Jacques Chirac a tenté avec Elizabeth II... la blague potache

Adepte des blagues potaches, Jacques Chirac n'avait cependant pas hésité à faire une blague très osée à Elizabeth II lors d'une visite officielle, que Roselyne Bachelot rapportait en 2015. "Il est dans la calèche avec la reine, et tout d'un coup le cheval qui tire la calèche lâche un énorme pet. La reine s'excuse auprès de Jacques Chirac, et Jacques Chirac lui dit "Ce n'est pas grave, je croyais que c'était le cheval"". La suite de l'histoire ne dit pas si la reine a apprécié cette blague ou non.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons