Elizabeth II: l'un de ses proches valets testé positif au Covid-19

Elizabeth II: l'un de ses proches valets testé positif au Covid-19

Voici Le 2020-03-29  Source

Alors que la reine Elizabeth II et son époux le prince Philip sont confinés au château de Windsor, le Daily Mail vient de publier une information des plus préoccupantes : l'un des plus proches valets de la reine vient d'être testé positif au Covid-19.

La pandémie de Covid-19 n'en finit pas de progresser travers le monde. Au dimanche 29 mars 18h21, la carte de l'université John Hopkins dénombrait ainsi 691 867 cas pour 32 988 décès et 146 613 guérisons. Au Royaume-Uni, 19 522 cas étaient ainsi déclarés pour 1228 décès. Une situation qui laisse présager le pire pour un pays ayant tardé prendre des mesures radicales afin de limiter la contagion. Après le prince Charles, c'est le premier Ministre en personne qui était testé positif au nouveau coronavirus. Alors que la reine partait se confiner au château de Windsor, l'un de ses assistants était malheureusement testé positif. Rejoint depuis par le prince Philip, la reine s'est exprimée par le biais d'un communiqué, enjoignant les britanniques «combiner leurs efforts». Elle préparerait même une allocution télévisée afin de rassurer la nation et de les préparer affronter le pire. Une information du Daily Mail vient cependant laisse cependant craindre le pire quant la santé de la souveraine.

«Tout le monde est terrifié»

L'un de ses plus proches valets vient en effet d'être testé positif au Covid-19. Il s'agit d'un valet de pied dont le rôle étaient d'apporter nourriture et rafraichissement la reine. Il avait aussi la charge des chiens de la souveraine, deux corgis répondant aux noms de Vulcan et Candy. Une proximité extrême donc, qui a immédiatement provoqué l'inquiétude des principaux collaborateurs de la couronne. Une source a par ailleurs confié au journal The Sun : «Tout le monde est terrifié, pas seulement pour lui-même mais aussi pour la reine et le duc. Si tout le monde autour d'eux n'a pas encore été testé, ils devraient l'être et je suis sûr qu'ils le seront. Un sentiment de peur palpable flotte dans l'air en ce moment. Le valet de pied venait chercher les chiens et voyait la Reine tous les jours alors qu'il accomplissait ses tâches régulières. Il est terrifiant de penser quel point ils étaient proches.» Parmi la douzaine d'employés du palais de Buckingham testés, aucun autre n'a présenté de résultats positifs.

Nous vous recommandons