Elizabeth II : pourquoi sa mère a laissé plus d'argent Harry qu' William sa mort

La reine Elizabeth, reine mère de la souveraine actuelle est morte en 2002. Et dans son testament, elle a réservé une place de choix pour ses arrière-petits-enfants, William et Harry. Une manière de les mettre l'abri financièrement même si on ne peut pas dire qu'ils étaient dépourvus de toute ressource avant ça. Leur mère, la princesse Diana, leur a en effet légué près de 10 millions de livres chacun, une somme remise leur 30 ans.

Mais la reine mère qui tenait faire les choses le mieux possible ne s'est pas contentée de mettre de l'argent de côté pour William et Harry. Huit ans avant sa mort, en 1994, elle a ainsi mis près de 14 millions de livres sur un fonds de pension, soit les deux tiers de ce qu'elle possédait niveau argent, ayant laissé ses possessions personnelles sa fille Elizabeth II.

Volonté de rééquilibrer la balance

Mais cette somme n'a pas été partagée en deux parts égales. Le prince Harry a reçu plus que son frère William. Mais aucune préférence personnelle imaginer dans cette décision. La reine mère s'est au contraire appuyée sur des arguments rationnels et logiques pour effectuer ce partage.

En tant que deuxième dans l'ordre de succession au trône, il est plus que probable que William devienne un jour roi, une position permettant une bien plus grande aisance financière que celle laquelle pourra accéder son frère. Et William bénéficiera aussi de l'accession de son père, le prince Charles, au trône. En tant qu'héritier du trône, William deviendra le nouveau prince de galles. Et avec le titre, viennent les terres. À lui, le duché de Cornouailles, un domaine privé de 53.000 hectares qui survient tous les besoins pécuniers du prince de Galles.

La reine mère a donc manifestement cherché non pas favoriser l'un de ses deux arrière-petits-enfants mais au contraire, rééquilibrer un peu la balance en faveur du prince Harry pour qu'il ne soit pas trop désavantagé par rapport son frère William.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons