Emily Ratajkowski victime d'une agression sexuelle 20 ans : le top partage son récit glaçant

Emily Ratajkowski victime d'une agression sexuelle 20 ans : le top partage son récit glaçant

Closermag Il y'a 2 semaines  Source

La vague #MeToo continue de déferler. Femme engagée et fièrement féministe, l'époustouflante Emily Ratajkowski n'avait pas hésité shamer et tacler le producteur Harvey Weinstein, après son arrangement financier, en décembre 2019. Elle qui n'hésite pas manifester dans les rues de New York dès qu'elle le peut, que ce soit pour #MeToo ou #BlackLivesMatter, est aussi engagée que libre. Elle qui a toujours encouragé les femmes parler et sortir du silence, a décidé de raconter un épisode traumatisant qui lui serait arrivé. C'est dans les colonnes du New York Magazine, que le top-model de 29 ans est revenu sur un photoshoot réalisé par Jonathan Leder, en 2012.

À l'époque des faits, la jeune Emily était âgée de 20 ans. Déj mannequin, elle avait été envoyée par son agent chez le photographe pour réaliser un shooting non rémunéré, pour le magazine Darius. Depuis New York, elle s'était déplacée jusque chez Jonathan Leder, qui vivait dans les Catskills, un endroit refuge bohème des New-Yorkais, deux heures de route au nord de Manhattan. Sous les instructions de son agent, Emily Ratajkowski a posé en lingerie, alors qu'elle pensait que le shooting allait se faire habillée. Puis, le photographe lui aurait demandé de se mettre nue.

Des souvenirs vifs

Tout au long de la séance, Jonathan Leder aurait servi du vin Emily Ratajkowski, pour qu'elle se détende. Seulement au fil des heures, la jeune femme se sentait "vraiment, vraiment ivre". Les heures passent et la maquilleuse décide de partir, laissant le photographe et le top-model seuls en tête--tête, alors qu'il se fait déj nuit. Puis soudainement, elle se serait retrouvée allongée sur le canapé du photographe avec lui. Et tout bascule : "Tout ce qui se passe après est flou dans ma tête, excepté ce que j'ai ressenti. Je ne me souviens pas des éventuels baisers, mais je me souviens de ses doigts rentrer soudainement en moi. De plus en plus fort, en train de pousser encore et encore, comme personne ne m'avait touché avant et personne ne m'a touché jusque l. [...] ...a me faisait vraiment, vraiment mal."

"Je n'ai pas dit un mot"

Et de poursuivre son récit : "Instinctivement, j'ai attrapé son poignet et j'ai retiré ses doigts de l'intérieur de moi avec force. Je n'ai pas dit un mot. Il s'est levé brusquement et s'est précipité en silence dans l'obscurité en haut des escaliers". Terrifiée, Emily Ratajkowski a passé la nuit dans une autre chambre de la maison, qu'ils ont utilisée pour le photoshoot la veille. "J'étais la fois confuse car Jonathan est parti sans dire un mot terrifiée qu'il ne revienne", a-t-elle écrit. Le lendemain, elle a pris un train pour rentrer chez elle. Quelques années plus tard, Emily Ratajkowski a découvert 71 clichés du shooting dans un livre intitulé EMILY RATAJKOWSKI. Mis en vente 80 dollars, le livre est sorti sans que Jonathan Leder n'ait demandé au préalable l'autorisation au mannequin. Les avocats du photographe ont nié les accusations d'Emily Ratajkowski.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons