Emmanuel Macron menacé de mort: deux hommes qui planifiaient de tuer le président arrêtés

Emmanuel Macron menacé de mort: deux hommes qui planifiaient de tuer le président arrêtés

Voici Le 2019-12-08  Source

Le grouspucule d'ultradroite Les Barjols fait encore parler de lui. On a la confirmation que deux sympathisants arrêtés le 10 novembre dernier avaient pour but de s'en prendre au président de la République Française.

Le 10 novembre dernier, deux hommes âgés âgés de 30 et 45 ans, ont été arrêtés puis présentés la justice avant que ne soit décidée une mise en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". La DGSI a confirmé dans le Journal Du Dimanche du 8 décembre la volonté de ces individus qui appartiennent un groupuscule d'ultradroite les "Barjols" (en référence aux légionnaires français du ­Mali, NDLR) de s'en prendre au président Emmanuel Macron. Les hommes décrits dans l'article comme particulièrement motivés avaient préparé minutieusement l'assassinat du Président.

Les membres du groupuscule étaient en contact par Facebook

Ces activistes, en contact via Facebook, voulaient passer l'action lors de la tournée du chef de l'Etat l'occasion des commémorations du 11 novembre, en Moselle. L'un d'eux avait cherché se procurer une arme et avait visité des bunkers pour pouvoir se cacher le moment venu. Comme l'explique le JDD, ces militants "se présentent comme défenseurs d'un pays la dérive frappé par une double menace des musulmans et des migrants".

Après leur arrestation, la police a mené des perquisitions qui ont permis de découvrir un "important matériel informatique" mais aussi des "armes détenues sans autorisation". Ce n'est pas le premier coup d'éclat du groupuscule qui a désormais toute l'attention des services des Renseignements. En novembre 2018, quatre hommes avaient déj été arrêtés dont Jean-Pierre Bouyer, un retraité isérois, présenté comme le leader. De quoi rendre dans cette période de fortes tensions sociales le Président de la République et surtout son service d'ordre un tantinet nerveux quant sa sécurité.

Nous vous recommandons