Enrico Macias se confie sur les mois difficiles qui ont suivi son hospitalisation

Enrico Macias se confie sur les mois difficiles qui ont suivi son hospitalisation

Closermag Le 2020-09-23  Source

Après avoir été confiné pendant de longues semaines pour limiter la propagation du coronavirus, qu'il a lui-même contracté, Enrico Macias avait hâte de pouvoir ressortir de chez lui lorsque le gouvernement a décidé de lever le confinement. Ainsi, fin mai 2020, il a décidé de sortir de chez lui pour retrouver les rues parisiennes. Seulement, la balade ne s'est pas du tout déroulée comme prévu. "J'ai commencé sortir de chez moi, heureux de revivre enfin, de retrouver ce Paris qui m'a pris dans ses bras. J'ai raté une marche sur un trottoir. Je suis tombé lourdement et je me suis cassé le col du fémur. On m'a opéré le soir même et j'ai ensuite passé deux mois dans une chambre d'hôpital", a-t-il confié dans les colonnes du Soir Mag. A peine sa liberté retrouvée, qu'il devenait de nouveau prisonnier d'un endroit, cette fois-ci : l'hôpital.

Un nouvel enfermement qui a été très difficile vivre pour le chanteur âgé de 81 ans. Même s'il reconnaît que les infirmières étaient ses petits soins, il a beaucoup souffert. "Je dormais beaucoup, mais mal, car on me réveillait tôt le matin pour les soins. J'étais tellement épuisé que je n'arrivais même pas regarder la télévision. Pour être sincère, j'ai également connu des moments de forte déprime", a-t-il encore raconté. Enrico Macias avait donc le moral au plus bas. Heureusement, aujourd'hui il a pu sortir de l'hôpital et est en pleine forme.

Enrico Macias avait contracté le coronavirus

Les derniers mois n'ont pas été tendres avec le chanteur. Juste avant d'avoir été victime de son accident, il avait contracté le coronavirus. S'il n'a pas du tout eu les symptômes courants, il a en revanche été très mal. "Je n'ai pas eu de fièvre, je ne toussais pas mais j'ai eu des douleurs abdominales terribles", avait-il expliqué. S'il n'a pas eu besoin d'être hospitalisé, il a tout de même eu très peur et été très fatigué.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons