Entre Karine Le Marchand et "Touche pas à mon poste", la guerre est déclarée

Après que Karine Le Marchand a appelé «Touche pas à mon poste» à respecter sa vie privée, Cyril Hanouna a annoncé mercredi qu'elle était blacklistée de ses émissions.

Si Karine Le Marchand passe à confession les agriculteurs de «L'Amour est dans le pré», il y a une chose qu'elle ne supporte pas : que l'on se mêle de sa vie privée. «Touche pas à mon poste» s'est attiré les foudres de l'animatrice après avoir évoqué sa relation avec Gad Elmaleh. L'humoriste sera au centre du prochain numéro d'«Une ambition intime» et il y a quelques jours, l'animatrice s'était amusée à faire un faux montage humoristique de sa «presque romance» avec Gad Elmaleh, avait-elle écrit sur Instagram.

A lire aussi :Sanctions contre Hanouna : le CSA condamné à verser 1,1 millions d'euros à C8

Cette vidéo et le prochain numéro d'«Une ambition intime» ont été commentés sur le plateau de Cyril Hanouna mardi. Matthieu Delormeau a estimé que Karine Le Marchant s'est «plantée» en choisissant Gad Elmaleh et Kelly Vedovelli a elle déclaré que le comédien n'était pas «la came» de Karine Le Marchand. «Elle, elle aime les choses passionnelles, les gens sulfureux. Il est trop propre, il est beaucoup trop lisse, il a les yeux bleus, il a la peau lisse, ce n'est pas intéressant pour elle. Je sais que ça n'ira pas, elle se leurre avec cette personne», a-t-elle ajouté, supposant que la présentatrice voulait «se forcer à se mettre avec quelqu'un de bien, de propre» et qu'elle «n'y arrivera pas».

A lire aussi : Kev Adams s'est-il brouillé avec Cyril Hanouna ? Il réagit en vidéo

Ces commentaires ont irrité Karine Le Marchand qui a réagi sur Instagram en citant Umberto Eco et qualifiant les deux chroniqueurs de Cyril Hanouna d'«imbéciles». «Les réseaux sociaux ont donné le droit à la parole à des légions d'imbéciles qui, avant, ne parlaient qu'au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel: c'est l'invasion des imbécile», a-t-elle écrit, ajoutant le hashtag «respect de la vie privée».

L'histoire ne s'arrête pas là puisque Cyril Hanouna a pris la défense de ses chroniqueurs mercredi. «Traiter d'imbécile Kelly Vedovelli et Matthieu Delormeau, pour les connaître un petit peu Karine et pour te connaître un peu, ils sont beaucoup plus intelligents que toi», a-t-il lancé, qualifiant de «démesurée» et «méchant(e)» sa réaction face à l'analyse de ses chroniqueurs. «Je pense qu'il faut que tu prennes une camomille, que tu te calmes un peu ma chérie, que tu ailles un peu dans les prés, que tu te retrouves un peu et quand tu seras calmée, quant t'auras dégonflée, tu viendras nous voir sans aucun problème», a-t-il conclu non sans préciser que la présentatrice était «bien entendu» «blacklistée» de ses plateaux jusqu'à nouvel ordre.

Nous vous recommandons