Eva Longoria révèle que l'élection de Donald Trump l'a plongée dans un état dépressif

Eva Longoria révèle que l'élection de Donald Trump l'a plongée dans un état dépressif

Voici Le 2019-11-11  Source

L'élection de Donald Trump a fait l'effet d'un choc pour Eva Longoria. Pendant deux ans, la comédienne a eu besoin de prendre du recul, avant de revenir sur le devant de la scène pour s'opposer la politique du président américain.

Le 20 janvier 2017, Donald Trump devenait le 45ème président des Etats-Unis, après avoir remporté les élections présidentielles face Hillary Clinton. Depuis le lancement de sa campagne et son investiture, bon nombre de personnalités américaines se sont insurgées contre sa politique. C'est le cas d'Eva Longoria, qui a vécu la prise de pouvoir du milliardaire de 73 ans comme un véritable choc. Interrogée récemment par le Guardian, la star de Desperate Housewivesa expliqué qu'elle a d'ailleurs mis du temps s'en remettre.

« J'ai vraiment enfoui ma tête dans le sable. J'ai fait une pause d'environ deux ans », a déclaré la maman de Santiago. Néanmoins, la comédienne de 44 ans n'a jamais pensé renoncer ses engagements. « Mais tu n'as pas le droit d'abandonner, a-t-elle ajouté. Quand la période de mi-mandat est arrivée, j'ai contribué aider l'élection de certaines personnes pour changer ce quoi ressemble le gouvernement. Il devrait refléter la réalité, qui est composée de gens de toutes couleurs et de femmes. M'assurer qu'il reflète la société est en train de devenir le combat de ma vie. »

Une comédienne engagée

Pour Eva Longoria, la communauté latino-américaine des Etats-Unis vit une période extrêmement compliquée depuis l'investiture de Donald Trump, raison pour laquelle elle se mobilise. « C'est une période angoissante pour les Latinos aux Etats-Unis parce que nous sommes diabolisés, a-t-elle continué. Beaucoup de mes efforts philanthropiques consistent essayer de m'assurer que les familles ne sont pas séparées, que les bébés retrouvent leur mère et que les enfants ne sont pas mis dans des cages. » En août dernier, la comédienne avait fustigé la politique du président américain au sujet du port d'armes, après la fusillade d'El Paso. Jusqu'aux élections présidentielles américaines de 2020, le combat continue pour la star.

Nous vous recommandons