Game of Thrones : cette scène que George R.R. Martin a le moins appréciée dans la série

Game of Thrones : cette scène que George R.R. Martin a le moins appréciée dans la série

Après huit saisons et 73 épisodes, Game of Thrones a pris fin le 19 mai 2019 ! Si la série mettant en scène Kit Harington, Emilia Clarke, Sophie Turner, ou encore Maisie Williams est devenue un véritable phénomène, les fans de Game of Thrones ont été un peu déçus par ses trois dernières saisons. Alors que l'auteur de la saga, George R.R. Martin n'avait pas rédigé toute l'histoire, ces derniers ont remarqué un appauvrissement dans l'écriture de la série, et aurait était particulièrement déçu par la dernière saison, et ce, malgré que cette dernière disposait d'un budget de 100 millions de dollars.

De son côté, George R.R. Martin n'a pas été convaincu par une scène de la première saison. Dans le livre de James Hibberd, Fire Cannot Kill a Dragon, qui partage les coulisses de la série HBO, l'auteur a révélé : "L où nous sommes vraiment tombés bas, cause du budget, ce fut cette scène de la saison 1, celle que j'aime le moins dans toute la série, parmi les 8 saisons. C'est une saison où le Roi Robert Baratheon part la chasse. On voit alors quatre gars qui marchent dans les bois avec des lances et Robert se moque de Renly. Or, dans les livres, Robert part la chasse, on apprend dans la foulée qu'il a été encorné par un sanglier. Ils le ramènent au Château et il meurt. Concrètement, je n'ai jamais décrit une scène de chasse dans mon livre. Mais franchement, je sais quoi ressemble une partie de chasse royale !"

"Il aurait fallu deschasseurs"

Déçu, l'écrivain a expliqué comment la scène aurait dû se dérouler : "Pour que ça colle, il fallait une centaine de gars. Il aurait fallu des pavillons. Il aurait fallu des chasseurs. Il aurait fallu des chiens. Il aurait fallu des Cors ! C'est ainsi qu'un roi part la chasse !" Enfin, George R.R. Martin a ajouté : "Robert n'aurait pas marché dans les bois tout seul, avec trois de ses amis tenant des lances dans l'espoir de rencontrer un sanglier... Mais bon, ce moment-l, (...)

Nous vous recommandons

People

Maïwenn : une femme sans filtre

Parismatch