Gérard Collomb : cette phrase assassine d'un ministre d'Emmanuel Macron

Le 28 mai, Gérard Collomb a retiré sa candidature à la mairie de Lyon au profit de celle d'un membre de Les Républicains. Un rapprochement avec la droite, placée sous le patronage de Laurent Wauquiez qui a consterné les membres de la majorité, la porte-parole de l'Elysée Sibeth Ndiaye, déclarant par exemple sur BFM TV : "Je ne sais pas si c'est un affront personnel fait à Emmanuel Macron, mais j'éprouve énormément de déception à l'égard de Gérard Collomb, car il a été un des tout premiers compagnons de l'aventure En marche !"

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner s'est lui aussi laissé aller à un commentaire : "Il a perdu les élections municipales au premier tour et je trouve que ce choix politique le perd dans le champ politique. Dans cette attitude il se perd lui-même".

"Une planche pourrie"

En plus des déclarations publiques, qui se tiennent dans les limites de la bienséance, les langues se délient aussi en privé. Le Point rapporte ainsi qu'un ministre aurait lancé : "François Hollande a eu du nez : il a mis Gérard Collomb au placard, car il savait que c'était une planche pourrie". Le point de vue d'Emmanuel Macron est également cité. Celui-ci ne "comprend pas" le choix de Gérard Collomb de se désister au profit de la droite et aurait fait part de sa "déception" à quelques fidèles de la première heure.

Un autre membre important de la majorité a également déclaré au Point : "Gérard, c'est un animal politique : c'est blessé qu'il est le plus dangereux », indique un pilier de la majorité. Il a choisi sa fin. Il est Judas embrassant Jésus Macron. Il sait pertinemment bien qu'il fera du mal au chef de l'Etat, à la majorité".

Ce qui est sûr, c'est que le désistement de Gérard Collomb est un nouveau coup dur pour le parti majoritaire qui subit en ce moment rebuffade sur rebuffade avec notamment dernièrement la création d'un groupe de frondeurs à l'Assemblée Nationale, ayant quitté LREM car jugeant ses décisions pas assez de gauche.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons