Gianmarco : «?Top chef? ce n'est pas que des chips de carotte et des points dans une assiette»

Gianmarco : «?Top chef? ce n'est pas que des chips de carotte et des points dans une assiette»

Tvmag Le 2020-02-27  Source

INTERVIEW - Après une petite semaine de compétition, le truculent cuisinier italien a été éliminé de la saison 11 du concours culinaire de M6. Il revient sur son parcours dans le programme.

TV MAGAZINE. - Mercredi soir, vous avez quitté l'aventure «Top chef», comment le vivez-vous'

Gianmarco GORNI. - Je ne m'y attendais pas... Je suis sorti sur un plat qui ne me correspond pas. La betterave est un produit que je connais bien et que je ne pensais pas rater. J'ai voulu trop en faire alors que j'aurais dû rester simple.

Les chefs avaient l'air de dire que votre création n'avait pas assez le goût de la betterave...

Le siphon de betterave, qui était l'élément le plus important de mon dessert, n'a pas marché. J'ai changé ma recette vingt minutes avant la fin de l'épreuve et j'ai rajouté des éléments qui ont caché le goût de la betterave. C'était aussi ma première «dernière chance» et je n'ai pas su comment gérer mon temps.

On vous a senti très touché lors de votre départ...

J'étais effectivement très ému parce que je ne pensais pas quitter le concours aussi tôt. Je suis déçu pour ma famille, mes proches et mes amis qui s'attendaient ce que j'aille plus loin dans l'aventure. Les gens vont se rappeler que je suis parti le premier. Ils ne savent pas forcément que nous sommes 3000 au départ et qu'être dans les quinze finalistes c'est déj quelque chose... J'ai peur de passer pour un gros boulet!

» LIRE AUSSI - «Top chef» mise sur une saison 11 audacieuse

Avez-vous des regrets'

Je regrette d'avoir déçu mon chef, Paul Pairet, mais aussi de ne pas avoir pu continuer et rencontrer autant de chefs que je l'aurais souhaité. J'avais plein d'idées pour moderniser la gastronomie et je n'aurai pas l'opportunité de les montrer. Je voulais prouver que la street food avait sa place dans «Top chef» et j'en suis toujours convaincu.

Vous avez été pris dans la brigade de Paul Pairet et il semblerait qu'un lien fort vous ait unis tout de suite...

Paul Pairet était le chef que je voulais (...)

Nous vous recommandons