Golden Globes: l'absence de réalisatrices parmi les nommés fait polémique

Les nominations des Golden Globes 2020 ont été dévoilées lundi et, 24 heures plus tard, la polémique enfle. De nombreuses femmes de l'industrie du cinéma s'indignent devant le manque de représentation féminine dans certaines catégories-clés, notamment celle de meilleur réalisateur dont les cinq nommés sont tous des hommes.

Bong Joon Ho (Parasite), Sam Mendes (1917), Todd Phillips (Joker), Martin Scorsese (The Irishman) et Quentin Tarantino (Once Upon a Time... in Hollywood) se disputeront letrophée. L'année 2019 aura pourtant été particulièrement prolifique en terme de films réalisés par des femmes et encensés par la critique (Les Quatre filles duDocteur March de Greta Gerwig, Queens de Lorene Scarafia, Honey Boy de Alma Har'el, Booksmart d'Olivia Wilde...). Les nommés de la catégorie meilleur scénaristesont, également, tous des hommes.

Problème de ratio

"Cette année, il y a eu deux fois plus de films dirigés par des femmes que jamais, et d'autres arrivent", déclareRebecca Goldman, représentante du mouvementTime's Up, dans un communiqué transmis au Hollywood Reporter."Pourtant, comme lemontrent les nominations d'aujourd'hui, les femmes - et surtout les femmes de couleur - continuent être mises de côtépar un système qui réprime les femmes, l'écran et en dehors."

Les chiffres en attestent: Stacy L. Smith, chercheuse qui s'intéresse la parité Hollywood, indique Variety que le pourcentage de films réalisés...

Nous vous recommandons