Grace Kelly: pourquoi la princesse était seule avec Stéphanie lors de son accident

Une princesse au destin tragique. Star d'Hollywood, mariée au prince de Monaco, Grace Kelly avait tout pour être heureuse. Maman comblée, rien n'importait plus pour elle que la réussite de ses enfants. Elle en a perdu la vie. Le 14 septembre 1982, l'épouse de Rainier III de Monaco a pris la route avec sa fille, Stéphanie de Monaco. Depuis la principauté, les deux femmes voulaient rejoindre Paris où la jeune adolescente devait effectuer un stage pour la maison de haute couture Dior. Mais elles ne sont jamais arrivées. Au volant de sa Rover 3500, Grace Kelly s'est fait doubler par un camion. Sur la route de la Turbie, le conducteur a alors vu la voiture "faire de nombreux zigzags, heurtant des rochers, avant de reprendre de la vitesse et de plonger dans le vide et de s'écraser après des tonneaux en contrebas", selon le rapport officiel, cité par Glamour. Stéphanie de Monaco en réchappera miraculeusement.

Et si Grace Kelly était au volant ce jour-l, c'est car la voiture était remplie. D'ordinaire, la princesse du Rocher avait l'habitude de se faire conduire. Mais le véhicule, plein de robes ne laissait que deux places : celle du conducteur et celle du passager, pour sa fille et elle-même. "Pour moi, les choses étaient particulières, j'étais blessée, je suis restée un peu handicapée pendant quelques mois, se souvenait Stéphanie de Monaco dans le livre Albert II de Monaco, l'homme et le prince. Chacun de nous a essayé de se reconstruire, et tous les trois, nous nous sommes serré les coudes pour notre papa, dont la souffrance était indescriptible. C'était lui dont la douleur était la plus grande, lui qui se sentait le plus... vide, le plus abandonné." Pour toute la famille, l'accident fatal de Grace Kelly a laissé des traces. Papa des jumeaux Jacques et Gabriella, Albert II de Monaco fait tout son possible pour faire perdurer la mémoire de sa maman.

Stéphanie de Monaco a vécu "une expérience traumatisante"

"Elle était extraordinairement généreuse, chaleureuse, ouverte aux autres. Elle avait en elle beaucoup de patience et de tolérance. Ce sont ces vertus-l que l'on va essayer de transmettre la génération qui arrive", confiait le prince monégasque La Parisienne. Dévasté par la mort de Grace Kelly, l'époux de Charlene de Monaco a été un soutien pour sa s...ur, comme il l'expliquait au journaliste Graham Bensinger : "Vous savez, juste la douleur d'être dans cette voiture avec notre mère et de ne pas pouvoir la sortir ou d'avoir eu un résultat différent... Elle a été blessée, bien sûr, mais je pense que c'est une expérience traumatisante, comme ça le serait pour n'importe qui". Comme le reste de la famille, Rainier III a été bouleversé par l'accident de son épouse. "Il a évidemment été profondément impacté et n'a plus jamais été le même homme après l'accident", ajoutait son fils.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons