Guy Bedos : comment son fils Nicolas a choisi d'annoncer sa mort

La comédie a perdu l'une de ses étoiles. Sniper invétéré, lui qui n'hésitait pas à tirer à boulets rouges sur les personnalités politiques notamment de droite, Guy Bedos a tiré sa révérence. La nouvelle est tombée en fin d'après-midi de ce jeudi 28 mai sur les réseaux sociaux, car elle vient tout droit, non d'un communiqué de presse, mais du fils cadet du défunt, papa de cinq enfants, Nicolas Bedos. En effet, l'acteur et cinéaste touche-à-tout a choisi de relayer la nouvelle sur ses comptes Instagram et Twitter avec un vibrant hommage à son père, dont il partageait parfois quelques clichés sur les plateformes.

"Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t'avoir eu pour père", peut-on lire sur les réseaux sociaux de Nicolas Bedos. L'ex-compagnon de Doria Tillier a également gardé une pensée émue pour Pierre Desproges mais surtout pour Jean-Loup Dabadie, dont Guy Bedos était très proche. Les deux hommes ont quitté ce monde à quelques jours d'intervalle puisque le parolier a rendu son dernier souffle ce dimanche 24 mai. "Embrasse Desproges et Dabadie vu que vous êtes au Paradis", commente ainsi le réalisateur du film Monsieur et Madame Adelman.

Jean-Loup Dabadie, un "second père" pour Nicolas Bedos

Il s'agit d'un deuxième coup dur pour Nicolas Bedos. Car s'il doit désormais faire le deuil de Guy Bedos, le comédien doit aussi s'habituer à l'absence de Jean-Loup Dabadie, un parrain qu'il avait qualifié de "second père" dans les colonnes de Paris Match. Le parolier de Michel Polnareff, qui se cache derrière le succès du titre On ira tous au Paradis, a permis à Guy Bedos de gagner en notoriété, en lui offrant le fameux sketch de la drague qu'il avait interprété avec Sophie Daumier. Nicolas Bedos n'a pas été le seul membre de sa famille à faire part de la mort de son père. Sur son propre compte Instagram, sa s...ur Victoria Bedos (fruit de la relation de Guy Bedos avec Joëlle Bercot) a adressé un poignant message d'adieu à son "père adoré."

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons