Harry et Meghan critiqués pour leur installation aux Etats-Unis, en pleine pandémie

J-1! Le princeHarryet son épouse Meghan vivent ce mardi leur dernier jour en tant que membres actifs de la famille royale britannique, tout en ayant déj entamé une nouvelle vie aux Etats-Unis, en pleine pandémie mondiale de coronavirus.

La controverse n'a pas tardé. Le président américain Donald Trump s'est empressé de faire savoir qu'il ne comptait pas financer leur protection. Et le quotidien conservateur The Times a dénoncé dans un éditorial vengeur leur indifférence au sort des Britanniques, durement touchés par la pandémie.

Un déménagement en Californie

Harry, 35 ans, sixième dans l'ordre de succession au trône, et Meghan, 38 ans, cesseront mercredi d'être des membres actifs de la "firme", moins de trois mois après avoir bousculé l'institution en proclamant leur volonté d'indépendance.

Concrètement, ils ne pourront plus utiliser leurs titres d'Altesses royales ni représenter officiellement la reine. Ils seront libres de vivre loin d'un carcan royal qui leurpesait.

Après s'être un temps installé au Canada, le couple a déménagé la semaine dernière en Californie, où l'ex-actrice américaine dispose d'un carnet d'adresses et où vit sa mère Doria. Selon le tabloïd The Sun, les trentenaires se sont dépêchés de se réfugier Los Angeles avant la fermeture des frontières entre le Canada et les Etats-Unis pour endiguer la propagation de Covid-19.

Un manque de tact?

Le timing de ce déménagement leur a attiré les foudres...

Nous vous recommandons