Harry et Meghan forcés partir? Un proche profère de graves accusations contre la famille royale

Harry et Meghan ont annoncé qu'ils allaient prendre leurs distances avec la famille royale. Un choix qu'ils auraient fait contrec...ur, comme l'explique un de leurs proches.

La famille royale britannique traverse l'une de ses plus grosses crises depuis la mort de Lady Diana. Le 8 janvier dernier, Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé qu'ils allaient prendre leurs distances avec le clan Windsor. En plus de s'installer une partie de l'année au Canada, ils prévoient de devenir plus indépendants financièrement. Alors évidemment, tout le monde se demande ce qui a bien pu motiver le couple prendre une telle décision. Si certains assurent que cela est dû leur petit burn-out lors de leur voyage en Afrique du Sud, d'autres affirment qu'ils ont au contraire été encouragés par la famille royale. Notamment par le prince Charles, qui aurait demandé son fils de 35 ans de trouver un autre moyen de se financer. « Il a expliqué son deuxième fils qu'il fallait qu'il gagne sa vie un jour parce que les Britanniques ne vont pas continuer payer indéfiniment pour un prince cadet », a assuré Stéphane Bern sur les ondes de RTL.

Elizabeth II serait la plus affectée

D'autres vont même plus loin, en déclarant que la famille royale a forcé la main Meghan et Harry. C'est le cas d'un des proches du couple, qui s'est confié dans les colonnes de People. Selon lui, la duchesse de 38 ans et son mari ne voulaient pas en arriver de tels extrêmes, mais la partie adverse ne leur aurait pas laissé le choix... « Ce n'est pas comme ça qu'ils voulaient gérer ça, mais Meghan et Harry ont été forcés. Il y a tellement de rancunes dans cette famille, c'est toxique. Si les relations étaient meilleures, les choses ne se seraient pas déroulées de cette façon. » La reine Elizabeth II, elle, semble pourtant prête faire des concessions.

Dans un communiqué publié la suite de leur réunion de crise, la souveraine de 93 ans a déclaré qu'elle « comprenait et respectait leur souhait. » Un message qui, pour de nombreux spécialistes de la royauté, était criant de sincérité. « Je ne me souviens pas d'une déclaration royale où l'on a tellement le sentiment que c'est la reine elle-même qui parle. Utiliser des expressions comme "ma famille et moi"est très émouvant. Cela montre clairement son désir de tout résoudre », estime l'historien Robert Lacey. Une chose est sûre : il y aura un avant et un après Meghan Markle au sein de la famille royale...

Nous vous recommandons