Harry Styles : le SDF qui le harcelait lourdement condamné

être star, c'est accepter ses avantages comme ses inconvénients. La semaine dernière, un harceleur d'Harry Styles a été condamné une ordonnance restrictive de 250 mètres, et s'est vu interdire l'accès aux concerts de l'ex-star du groupe One Direction. Pendant plusieurs mois, l'individu de 26 ans, qui se révèle être sans domicile fixe, avait rendu le quotidien du chanteur invivable. L'homme s'amusait mettre de la monnaie dans la boîte aux lettres de sa victime, et postait également des lettres remplies d'insultes et autres menaces.

Dans une lettre qu'il lui avait envoyée, Pablo T.-O. incitait Harry Styles verrouiller la porte de sa chambre, laissant ainsi supposer qu'il avait été témoin de certaines scènes. C'est cette dernière missive pleine de sous-entendus qui a poussé le chanteur porter plainte. Si l'homme n'a pas été condamné de la prison ferme, la sentence se révèle toutefois être ferme : l'interdiction totale d'approcher du domicile du chanteur, d'entrer dans son lotissement, d'assister un de ses concerts, et même de citer son nom ou de parler de lui sur les réseaux sociaux.

Le jeune homme de 26 ans a également été condamné une mise l'épreuve de douze mois. S'il ne respecte pas les sanctions qui lui ont été infligées, l'harceleur de Harry Styles partira en prison. Interrogé l'issue du procès, le chanteur s'est dit rassuré : "J'aimerais que cet homme soit aidé. Je préférerais aussi n'avoir plus aucun contact avec lui, directement, ou indirectement. J'aimerais me sentir nouveau en sécurité" a-t-il déclaré.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons