Il mutile des chats avec un marteau et poste ses vidéos choquantes sur TikTok

C'est une histoire qui fait froid dans le dos. Comme le raconte La Dépêche du midi ce samedi 1er aout, des vidéos montrant des actes de cruauté sur les animaux ont été mises en ligne sur le réseau social TikTok et sur Youtube. Elles ont rapidement alerté les enquêteurs de la gendarmerie nationale spécialisés dans la cybercriminalité. Le suspect, âgé d'une vingtaine d'années, a été identifié puis présenté au palais de justice. Souffrant d'autisme, il a été libéré dans l'attente d'une expertise psychiatrique. Les images de ces mutilations ont depuis été supprimées d'internet.

Sur les vidéos, les enquêteurs ont identifié des dépouilles de chats malmenées par l'accusé installé dans la région toulousaine. Le jeune homme sort même un marteau sur la vidéo. Comme le précise le journal régional, c'est grâce la plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements (Pharos) que les enquêteurs ont exhumé ces publications. Face aux gendarmes, le jeune homme a livré des propos plutôt incohérents. La justice a donc validé la demande d'une expertise psychiatrique. Le jeune homme vit toujours chez ses parents.

"Son suivi psychiatrique s'est arrêté pendant le confinement"

"Il est malade ! Son suivi psychiatrique s'est arrêté pendant le confinement et ce qui lui est reproché n'est autre que le résultat de l'emprise des réseaux sociaux sur une personnalité fragile comme la sienne. Il avait des comptes en ligne sur lesquels il partageait régulièrement des vidéos sur les voiturettes. C'est sa passion. Mais il s'est fait moquer et il a très maladroitement voulu surenchérir", a confié son avocat, Me Jocelyn Momasso-Momasso, cité par La Dépêche du midi. Actuellement placé sous contrôle judiciaire, son client attend la décision de la justice. "S'il est déclaré irresponsable pénalement, les poursuites seront abandonnées", conclut le quotidien régional.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons