Ils cochent apéro sur leur attestation, la police leur inflige une amende

C'est une drôle d'histoire qui risque de vous faire sourire. En effet, à Cherboug, une trentaine d'habitants n'ont pas pu résister au beau temps et se sont offerts un petit apéro. Résultat des courses : en plein confinement, la police les a rappelé à l'ordre. Comme le rapporte Ouest-France, les faits se sont déroulés le dimanche 5 avril 2020 à Cherbourg-en-Cotentin. Selon le commandant de police Grégoire Beck-Fuchs, le groupe de personnes se trouvait dans le quartier du Maupas. Ce sont les voisins qui auraient averti les services de police, gênés par le bruit de leur petite partie au soleil, vers 15h30.

En premier lieu, quatre personnes ont été verbalisées après avoir bu de l'alcool sur la pelouse. Mais quelques heures plus tard, les policiers ont retrouvé un attroupement de personnes. De nouveaux contrôlées, elles ont présenté leur attestation de déplacement. Seulement voilà : sur le document était coché une case qui n'existe pas... "Lorsqu'il présente son document, les policiers découvrent une raison inattendue : il a dessiné et coché la case "apéro"" écrit Ouest-France en faisant référence à un des membres du groupe qui s'est finalement vu attribuer une amende de 135 euros.

Cherboug : enchaînement d'incidents

A noter qu'à la suite de ce contrôle en plein confinement, les incidents se sont enchaînés à Cherboug. En effet, avant de rentrer à son domicile, une femme ayant été interpellée plus tôt dans la journée, s'est mise à insulter la police en compagnie de deux hommes. L'un d'eux aurait même écopé de 3 750 euros d'amende à force de ne pas respecter les mesures gouvernementales liées au coronavirus. Une première dans la ville selon le commandant de police. "Placés en garde à vue, les trois amis ont été remis en liberté avec une convocation au tribunal en décembre 2020." a conclu le journal.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons