Inès Loucif («Koh-Lanta»): «Certaines images m?ont déplu»

Inès Loucif («Koh-Lanta»): «Certaines images m?ont déplu»

Tvmag Le 2020-06-03  Source

INTERVIEW - L'infirmière de 25 ans fait partie des trois finalistes qui s'affronteront lors de l'épreuve des poteaux du jeu d'aventures vendredi soir. Avant cet ultime épisode, elle nous livre ses impressions.

LE FIGARO. - Vendredi, vous disputerez la mythique épreuve des poteaux face Claude et Naoil. Dans quel état d'esprit êtes-vous'
Inès LOUCIF. - Je ne réalise absolument pas. ...a fait des années que je regarde l'émission et que je rêve d'y participer. Alors parvenir jusqu' la phase finale... Je suis comme une gamine qui va voir le père Noël.

» LIRE AUSSI - «Koh-Lanta»: pourquoi Claude pourrait (encore) perdre en finale

Comment avez-vous vécu l'épreuve d'orientation' Par chance, vous avez trouvé le poignard sans la balise...
C'était l'épreuve la plus difficile de toute ma vie. Ratisser pendant plus de 4 heures un même périmètre est éprouvant. ...a ne s'est pas vu l'écran, mais quand j'ai trouvé le poignard, j'ai dit au moins dix fois «oh putain». Je ne sais pas pourquoi, j'avais l'impression d'avoir commis une bêtise. J'ai paniqué et j'ai caché mon poignard dans mon tee-shirt alors qu'il n'y avait pas besoin! En me voyant la télé, j'ai rigolé.

Avant l'épreuve des poteaux, imaginez-vous déj un scénario de finalé
Non, même si je suis proche de Naoil, je ne me projette pas. Je me demande surtout si je vais tenir jusqu'au bout. L'équilibre n'est pas mon fort. Pour ne pas flancher, je me répète qu'il ne faut pas trop tendre les jambes. Je ne m'étais pas entraînée avant. Il y en a qu'un qui a pu le faire, c'est Sam. Il a certainement mis des poteaux dans son jardin (rires). On l'appelle Robocop!


Nous vous recommandons