Ingrid Chauvin «en colère»: pourquoi son projet d'adoption n'aboutira pas

Ingrid Chauvin «en colère»: pourquoi son projet d'adoption n'aboutira pas

Voici Il y'a 3 semaines  Source

Voilà quatre ans qu'Ingrid Chauvin et son mari Thierry Peythieu tentent désespérément d'adopter un enfant. Un projet qui, aujourd'hui, semble plus que jamais compromis.

C'est le projet d'une vie. Anéantis par la disparition de leur fille Jade, décédée à l'âge de cinq mois, Ingrid Chauvin et Thierry Peythieu ont entamé des démarches en vue d'une adoption en 2015. Mais le destin leur a réservé une incroyable surprise. Un an plus tard, l'interprète de Chloé Delcourt dans Demain nous appartient a mis au monde un garçon prénommé Tom. Une naissance inattendue qui a contraint l'administration à suspendre le dossier des jeunes parents. Mais s'il a depuis été réouvert, Ingrid Chauvin et son époux restent sans nouvelles. «Il est peut-être temps de commencer un travail de deuil, pour mon mari et moi mais également pour Tom, notre fils, car on lui en parle beaucoup», confiait-elle à Télé Star au mois de juillet.

Ingrid Chauvin ne pourra pas adopter

Trois mois plus tard, la tristesse a laissé place à la colère et à la frustration. Et pour cause, l'agrément d'Ingrid Chauvin et de Thierry Peythieu prendra fin en novembre. Ce qui signifie que la comédienne et son mari ne pourront pas adopter. «Je sais maintenant que notre dossier n'aboutira pas. Je suis en colère. Mais mon combat n'est pas fini, confie la jeune maman dans les colonnes de Télé Star. J'y passerai ma vie entière, mais je ne renoncerai pas à faire bouger les lignes de la protection de l'enfance. C'est viscéral.»

En mai dernier, Ingrid Chauvin avait déjà appelé à une prise de consience dans un entretien accordé au Parisien. «Un sans domicile fixe sur quatre aujourd'hui est un enfant placé. On nous parle de la France de demain, des futurs adultes... Mais sauvons déjà les petits qui seront les citoyens de demain », avait-elle dénoncé. Un cri du c...ur qui ne semble toujours pas avoir été entendu.

Nous vous recommandons