INTERVIEW. Nicole Kidman : "Le harcèlement sexuel ne touche pas uniquement les femmes"

Closer Pour quoi avez-vous accepté de tourner dans Scandale, qui évoque le harcèlement sexuel l'encontre des femmes ?

Nicole Kidman : Il était important de rendre hommage toutes ces femmes qui ont eu le courage de briser le silence, de prendre conscience qu'elles ont osé mettre en danger leur avenir et même tout simplement leur vie pour pouvoir faire éclater la vérité. En agissant de la sorte, elles ont pu protéger et venir au secours de nombreuses victimes. Ce film était donc pour moi une façon de mettre en valeur toutes ces femmes téméraires et de les remercier.

Avez-vous été victime de harcèlement sexuel ?

J'ai eu la chance d'être plutôt bien entourée et surtout d'avoir été en compagnie d'hommes qui faisaient tout pour me protéger. Je n'ai donc pas le souvenir d'un abus sexuel même si j'ai vécu des moments extrêmement inconfortables. Heureusement, je ne connais pas cette angoisse d'avoir traversé, comme ces femmes dans le film, des épreuves aussi difficiles et sordides.

"Le harcèlement sexuel ne touche pas uniquement les femmes"

Est-ce que le fait d'être maman de jeunes filles vous sensibilise encore plus cette cause ?

Etre maman me fait bien évidemment prendre conscience de la gravité de la situation, mais je tiens préciser que les abus et harcèlements sexuels ne touchent pas uniquement les femmes, mais aussi les hommes. Il ne faut pas oublier qu'ils sont également victimes. Tout le monde doit être protégé.

Est-il vrai que vous dépensez beaucoup d'argent pour financer des associations venant en aide aux victimes d'abus sexuels ?

Vous faites allusion au mouvement Time's Up, pour lequel j'ai aidé la création (en janvier 2018, NDLR) . J'ai beaucoup ...uvré la récolte de dons pour permettre cette fondation d'exister et que des avocats viennent en aide le plus tôt possible aux victimes.

Aujourd'hui, vous êtes l'une des actrices les plus en vue de Hollywood. Qu'est-ce qui vous a permis de devenir une femme puissante ?

Nous avons tous vécu des moments difficiles dans notre vie. Je suis persuadée que le fait de faire face l'adversité apprend s'endurcir et être capable d'affronter n'importe quel problème. Pour ma part, je n'aurais pas pu faire autre chose que le métier de comédienne. Jouer la comédie est tout simplement ma passion et l'une de mes raisons de vivre.

En évoquant les moments difficiles, on dit que vous ne pouvez plus voir vos enfants adoptifs, car vous avez refusé de devenir membre de l'église de scientologie. Est-ce vrai ?

Mes deux aînés ont l'âge d'être indépendants et d'être responsables de leurs actes. Je continue d'être en contact avec eux. Ils savent que je serai toujours l pour eux. Il est important de respecter la croyance de chacun. Je veille au respect et la tolérance au sein de ma famille. C'est mes yeux ce qu'il y a de plus essentiel dans la vie.

Est-ce que vos deux plus jeunes enfants souhaitent suivre vos traces Hollywood ?

L'une de mes filles semble être intéressée par la réalisation. Elle a toujours envie de filmer quelque chose, même lorsque nous sommes en train de nous reposer dans notre jardin. Je n'ai pas l'impression que mes filles aimeraient devenir comédiennes. Elles sont beaucoup plus intéressées par le côté créatif et le fait d'avoir le contrôle sur leurs actes.

Votre mariage avec le chanteur Keith Urban a l'air d'être au beau fixe. Quel est votre secret ?

En amour, il est important de faire des concessions ! J'ai le bonheur d'avoir rencontré un homme merveilleux, patient, l'écoute et vraiment attentif aux autres. Il m'a demandé de quitter Hollywood pour vivre Nashville et je n'ai pas hésité une seconde, parce que j'étais consciente quel point il était nécessaire pour sa carrière de vivre dans cette ville de musique country. Il a également accepté le fait que je sois une véritable saltimbanque et que mon travail m'oblige voyager dans le monde entier. Mon mari m'aide rendre la vie plus facile et plus belle. Je suis extrêmement heureuse de l'avoir rencontré.

N'est-ce pas difficile de vivre avec une star hollywoodienne ?

Je ne me considère pas comme une star. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne me suis jamais sentie l'aise avec ce terme. Je suis simplement une artiste qui essaie de faire son métier le mieux possible. Mon mari n'arrête pas de dire aux gens qu'il est chanceux de vivre avec une femme toujours de bonne humeur. Si on l'écoute, ce n'est pas si terrible de vivre avec Nicole Kidman.(Elle rit.)

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons

People

Guy Bedos est mort l'âge de 85 ans

Closermag

People

Guy Bedos est mort

Yahoo