Isabelle Adjani dévastée : une de ses amies est morte après les explosions de Beyrouth

Par , publié le .

People

C'est une tragédie dont le monde entier, déjà plongé dans l'inquiétude en raison du coronavirus, aurait bien pu se passer. Depuis la soirée de ce mardi 4 août, les regards sont rivés sur Beyrouth, au Liban, là où une double explosion a fait au moins une centaine de morts et près de 4 000 blessés selon le bilan provisoire de la Croix Rouge. Drame provoqué par 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium non sécurisées dans un entrepôt depuis 2014, selon le Premier ministre libanais Hassan Diab. Parmi les défunts, une certaine Hala Tayah, créatrice de bijoux libanaise… et grande amie d'Isabelle Adjani. Meurtrie par sa mort, l'actrice s'est emparée de son compte Instagram ce mercredi 5 août. « Elle vient de mourir sous les déflagrations. Elle laisse trois enfants. Je suis dévastée pour mes amis Libanais« , peut-on lire en légende. Message déchirant provoquant un élan de soutien dans le fil des commentaires.

« Toutes nos prières vont vers elle et tous les Libanais« , a notamment réagi Béatrice Dalle. « Epouvante. Des baisers tendres Isabelle« , a renchéri Sandrine Kiberlain. « Toutes mes pensées, qu'elle repose en paix« , a ensuite ajouté Aïssa Maïga. Dans sa story Instagram, Isabelle Adjani – qui est actuellement en vacances au Portugal – a fait part de toute sa tristesse au peuple libanais, relayant notamment une collecte de fonds. « Les oiseaux se sont alignés devant ma fenêtre, c'est la première fois. Hommage vibrant à mes amis Libanais« , peut-on lire. Et de relayer la même photo publiée sur son compte Instagram. Cliché pris au sein du restaurant Villa Clara de Beyrouth, détruit par les explosions, qui a d'ailleurs fait réagir le propriétaire de l'établissement. « Ces moments heureux, où sont-ils passés ? (…) pourquoi mon peuple doit-il mourir pour l'idéologie et les guerres de certains ?« , déplore ainsi ce dernier dans sa propre story Instagram.

Léa Salamé, le c…ur en miettes

Une blessure profonde également pour Léa Salamé, originaire de Beyrouth. Face au désastre, l'animatrice n'a pu contenir son émotion. « Le c…ur brisé« , la maman du petit Gabriel s'est emparée de son compte Twitter. « Je regarde en boucle, abasourdie, depuis des heures les images de la ville où je suis née, éventrée, détruite, je regarde les rues de mon enfance balayées par l'explosion. » Une journée de deuil national a été déclarée ce mercredi 5 août.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)